Forum

Immobilisme Coupable

 popof

16 10-Aoû-2010 15:01 (il y a 12 ans 3 mois 22 jours)

amont,tu dis juste et chrouspinette se régale de ce qui peut s'écrire ,c'était de toute évidence son objectif mais cela ne fera pas avancer le schmilblicq
 azerty

17 10-Aoû-2010 16:13 (il y a 12 ans 3 mois 22 jours)

ok avec toi amont mais comment faire pour mener une reflexion à long terme pour sauver la production n'est il pas deja trop tard?
 latetedanslesac

18 10-Aoû-2010 18:16 (il y a 12 ans 3 mois 22 jours)

amont ;je vous trouve particulierement bienveillant envers les coops cette façon de comparer les volaillers et les producteurs de porcs a une odeur de rance ; c'est de la vieille histoire ! je me souviens d'entendre des technitiens de coops tenir ce genre de discour!! ou en sommes nous aujourd'hui ?? IL me semble que ce sont les abatteurs qui decident du prix de nos porcs la bonne question serait : pourquoi en sommes nous arrives là? Il me semble que le probleme en production porcine est là tout d'abord ! le reste n'etant souvent que des "excuses"pour justifier un prix bas!!!
 sity

19 10-Aoû-2010 21:06 (il y a 12 ans 3 mois 22 jours)

Amont,"sans doute un peut tout ça",je pense que tu oublies beaucoup d'autres,l'administration et tout se qui tourne autour en claire et se n'ai que mon avis le monde agricole Français a trop attendu pour se reformer contrairement aux autres secteur économique,je crains au pire,à un effet plutôt rapide et dans la douleur,mais bon certain avait prévenu...
 Amont

20 10-Aoû-2010 21:46 (il y a 12 ans 3 mois 22 jours)

latetedanslesac,
je ne suis pas complaisant avec les coops, je dit simplement que si les coops ne répondent pas à nos attentes, c'est à nous de les changer (nb : je parle en connaissance de cause...) ; chaque éleveur, adhérent doit prendre ses responsabilités...
Tu parles des coops et des abatteurs, comme si c'était les mêmes, dans certains cas oui (ou presque) dans d'autres cas pas du tout !!!
En fait, oui nos coops (et donc nos même) sont responsables de la situation tout autant que les abatteurs...

à Sity,
c'est vrai, j'avais oublié l'administration !
 Léon

21 11-Aoû-2010 7:10 (il y a 12 ans 3 mois 21 jours)

Amont , tu sur-estimes la capacité d'écoute de nos administrateurs.
je crois que tu as pu approcher "la lourdeur" de ce type d'engagement pour espérer une avancé ridicule. Notre temps est compté , la méthode démocratique sera trop longue...
Tu ne réformeras pas un système vieux de 50 ans en 6 mois.
Je crois que notre système a appri à devenir sourd pour vivre royalement sur notre sueur. La dernière fois que ça c'est produit , monsieur Guillotin est devenu célèbre ! Un mal pour un bien...
C'est un peu cynique , certes .
Je suis d'accord à 200% avec les propos d'OLMER. Notre milieu est en train de se fracturer . Le silence de nos instances est totalement intolérable et n'invite qu'à l'irrespect ! A chacun de faire sa révolution , selon ses moyens .Comme le système est incapable de se réformer , toute évolution doit se pratiquer "hos cadre conventionnel", sous peine de voir vos efforts pillés ou anéantis . Il faut créer , mais à côté... Soyez malin ! Bonne crise à tous...
 Amont

22 11-Aoû-2010 9:36 (il y a 12 ans 3 mois 21 jours)

c'est vrai Léon, j'ai bien vu de près la difficulté que c'est de vouloir bousculer le système par la démocratie. Mais je ne blâme pas le système qui est ce lui que nous (ou du moins mes pédécesseurs) avons créé. Je blâme la crédulité de la masse, qui vient s'abreuver au ruisseau innocement, sans avoir eu la moindre lueur d'esprit de se méfier du danger.
Encore une fois, n'ayons pas une confiance aveugle dans nos administrateurs (même ceux que nous avons choisi d'élir), mettons les en permanance devant leurs responsabilités, c'est à nous de poser les gardes-fous, mais encore faut-il se donner la peine de se tenir informer de ce qu'ils font. Il ne suffit pas de venir boire quelques belles paroles aux assemblées générales.

Je ne crois pas en révolution, en tout cas pas celle qui se fait par la violence. Léon, quand tu parles de révolution culturelle, je te suis complètement, mais elle doit d'abord se faire par la masse...
 Béarnais

23 11-Aoû-2010 9:59 (il y a 12 ans 3 mois 21 jours)

Azerty, tu écris:

"Comment faire pour mener une réflexion à long terme pour sauver la production n'est il pas déjà trop tard?

Sais tu que es grosses têtes de la profession, par l'intermédiaire d'Inaporc, viennent d'élaborer un Projet stratégique Filière porcine française 20015. Ce projet est maintenant public puisque un rapport de synthèse a été présenté le 29 juin 2010 lors de l'AG d'Inaporc, ce projet prévoit une augmentation de la production française de 2 millions de porcs afin d'atteindre 27 millions de porcs en 2015 !!!!!!!!

http://www.lequotidienlesmarches.fr/hebdo/porc-la-filiere-francaise-se-replace-en-challenger-art276610-33.html

http://www.agrapresse.fr/les-productions/l-interprofession-porcine-revele-sa-strategie-de-competitivite-d-ici-2015-art276955-4.html

Question:

Comment oser présenter un pareil projet alors que l'immense majorité des éleveurs sont dans une impasse financière ?

Avant de développer la production ne faudrait-il pas au préalable conforter la situation actuelle des éleveurs ?
 Léon

24 11-Aoû-2010 10:09 (il y a 12 ans 3 mois 21 jours)

La solution réside donc dans "la masse"
Mais de quelle "masse" s'agit-il ? Chacun s'apropriera la définition de ce mot aux sens multiples...
Amont , tu es vraiment un fouteur de merde !
:-)...
 Léon

25 11-Aoû-2010 10:14 (il y a 12 ans 3 mois 21 jours)

Béarnais , soit une logique d'intégration de la production est parallèle , soit effectivement ils ne vivent pas dans le réel. L'intégration ,seul rempart à la ruine du système...
 Béarnais

26 11-Aoû-2010 10:29 (il y a 12 ans 3 mois 21 jours)

Léon, je crois qu'ils ne vivent plus dans le réel où que leur réel est trop différent de celui de la masse des éleveurs, ce qui revient au même.

Tu écris:

"A chacun de faire sa révolution , selon ses moyens .Comme le système est incapable de se réformer , toute évolution doit se pratiquer "hos cadre conventionnel", sous peine de voir vos efforts pillés ou anéantis . Il faut créer , mais à côté... Soyez malin !"

Pourrais-tu nous en dire un peu plus ?
Avec des exemples, ce serait mégatop !
 Amont

27 11-Aoû-2010 11:28 (il y a 12 ans 3 mois 21 jours)

eh oui, Léon, j'en suis un ! mais c'est pour ça qu'on m'apprécie non ? Hihihi !
Quand à la masse, je crois que celui qui n'a pas compris y met vraiment de la mauvaise volonté... de plus, mais ça a déjà été dit ici (quelque part...) la masse (ou le troupeau) avance toujours au rythme des plus lents, et c'est donc pour celà qu'il est temps de s'y mettre parce pour certain c'est le temps du diplodocus...(ça c'est du second degré)

"L'intégration ,seul rempart à la ruine du système..."
oui, peut être malheureusement ; plus le temps passe et plus je risque de finir par le croire, mais je lutte...

Quand au rapport INAPORC, je crois qu'il se base sur une simple estimation de la demande à venir, nullement sur l'espérance d'un revenu meilleur pour les éleveurs ; si Inaporc avait déjà milité en ce sens, ça se saurait. Mais ça ne décridibilise pas pour autant la conclusion du rapport.
 olmer

28 11-Aoû-2010 13:35 (il y a 12 ans 3 mois 21 jours)

VOUS DITES ET FAITES BEAUCOUP DE BLA BLA...........j ai des délivres et des morts nées dans mon bacs ,je meurs d envie de foutre ça des les bureaux de tous cette vermines qui nous ruinent
 Béarnais

29 11-Aoû-2010 18:34 (il y a 12 ans 3 mois 21 jours)


Voir la courbe à la page 7 de la note de conjoncture mensuelle du MPB.

Depuis 2001 les éleveurs sont sacrifiés.

http://www.marche-porc-breton.com/pdf/ntm/ntm0710.pdf

Fichiers joints

Pas de retour pour les éleveurs.pdf (242KB)
téléchargé 251 fois
télécharger

 sity

30 11-Aoû-2010 20:14 (il y a 12 ans 3 mois 21 jours)

Béarnais,après tout, tout le monde le sait et tout le monde s'en fou....

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum