Forum

Mâles entiers

16 06-Mai-2017 0:48 (il y a 5 ans 8 mois 28 jours)

Pour répondre à ta question Olmer si je propose des femelles au copain qui me demande un cochon, .. euh quoi répondre à ça , t est mal tombé mon garçon parce que je fait de la vente direct alors rassemble tes neurones , qu est ce que je gagne à mettre des mâles (j ai 2% d odorant ) comme tu le sait le risque 0  n existe pas .Mais toi personnellement t en pense quoi, la pour l instant j ai le point de vue du syndicatiste fnsea fruste qu attend toujours son heure.Je suis pas là pour prêcher la bonne parole ou la science exact. Ne pas accepter le changement , rester en marge , c est signé ton arrêt de mort , pourquoi plus un industriel n investi dans le Finistère, si demain tu veux vendre ta viande c est ouvrir sa boîte à outil comme dis notre super président. Tu connais la situation dans l œuf? Les grandes surfaces ne vont plus proposer d œuf élèves en cage et sûrement plus vite que prévu, demain un décide de ne plus commercialiser de mâles castré, on peux s attendre que les Leclerc, auchan,système u ... leur emboîte leur pas , on n appelle ça de la communication et du marketing. La distribution à une peur bleu de perdre des parts de marché dans cette guerre des prix, par l internet, amazone ...qui montre son bout de  nez , pourquoi à ton avis il propose tous le drive , il ne veulent pas perdre la main. Olmer , est ce que l arrêt des facteurs de croissance y a plusieurs années à bouleverse ton quotidien? La consommation de viande au pays bas à augmenter , pays où 60% des mâles ne sont plus castre, la France , l Allemagne , le Danemark qui tourne à 10 % de mâle entier voit leur consommation baisse , il n y' a pas de cause à effet , les retours des distributeurs sont très bon, les performances sont au rendez vous . J avoue que j ai du mal à comprendre ton discours rengaine comme quoi les éleveurs de mâle entier ne produisent de la viande de mauvaise qualité mais par contre tu cautionnne des faits d éleveur filme par l214 avec des porcs dans des conditions inadmissible , a tu vu la vidéo Olmer? Je t invite à la voir , c est des choses qui devrait même pas existé , la porte des images est 10 fois plus violente que ton discours sur le mâle entier et la CROIS moi , le risque est la pour la filière autant que le risque sanitaire.on travaille avec du vivant, on n est tous pareil, les risques existent mais pas une situation comme ça 

 

olmerolmer
2

17 06-Mai-2017 11:51 (il y a 5 ans 8 mois 28 jours)

En Espagne et ailleurs le mâle entier pèse 84 kg donc pas de risque d odeur!!!!!!! La maison rouge vous a bien endoctrinés, et accepter d être payé moin chère que le marché et prix d aliment plus chère, vous êtes bien faible et soumis bref pieds et poings liés. ?.......

olmerolmer
2

18 09-Mai-2017 20:50 (il y a 5 ans 8 mois 25 jours)

Bonjour JLe danger des industriels coopératifs

 

Le cimetière des industriels coopératifs qui ont eu des appétits de grossir sans limite plutôt que d’être performant dans leur métier ne cesse de se remplir. Ni les restructurations ni les volumes ne sont synonymes de rentabilité.La coopérative Terrena, un an après avoir acheté au prix fort la société Doux est déjà secouée par des pertes structurelles. (Voir ici l’article du journal Le Télégramme) Il y a peu de temps nous avions le même scénario avec la CECAB qui voulait avaler GAD, un des meilleurs abattoirs d’Europe à l’époque.L’injustice de ces échecs est que ce sont les éleveurs qui le paient directement et durablement. De même comment comprendre la médiocrité du prix du lait alors que le marché est détenu majoritairement par des coopératives qui ont abandonné leurs livreurs avec des charges franco françaises. (Lire ICI Le journal Le Télégramme)Détenir des outils industriels par les éleveurs n’est plus un garant d’avenir, au contraire. L’alternative c’est des groupements d’éleveurs qui s’organisent solidairement pour vendre par  LE MPB et UNIPORC leur production de qualité à des industriels qui ont du talent et capable de créer de la richesse, condition incontournable pour bien payer nos produits.          P.R.

Porcus22Porcus22
2

19 10-Mai-2017 8:28 (il y a 5 ans 8 mois 24 jours)

Tout les groupes coopératifs ne sont pas mauvais. Maître laitiers du cotentin, even payent correctement le lait à leur producteurs. En céréales, la coopérative de creuilly à trouvé de bons débouchés pour ses adhérents. Les groupes coopératifs sont bons lorsqu'ils s'intéressent à une seule production et lorsque les adhérents s'investissent dans leur coopérative. Les groupes que tu as cité son multi production et n'arrivent pas à bien gérer chaque filières. La cecab avait elle une volonté à réussir dans la filières porcs ? Prestor n'avait aucune expériences de management d'un outil industriel. Les éleveurs de ces deux groupes ne se préoccupent pas de leurs outils. Idem pour triskalia qui à abandonné socopa à Bigard. Aujourd'hui, leur groupement n'est même pas bien managé. Quand nous voyons les images qui sont parus dans la presse. Suite a cet article, Les acheteurs des outils industriels de la charcuterie et les gsm ne voulaient pas avoir de la viande dans leur usines et dans leur rayons issus du groupement triskalia de peur de mauvais articles dans la presse. Donc même les groupements qui vendent au mon doivent être bons mais peuvent créer aussi la ruine de leurs eleveurs s'ils sont mal gérés. Et j'en ai un bon exemple dans l'histoire de mon éleveur de porcs.

Porcus22

20 18-Jun-2017 4:22 (il y a 5 ans 7 mois 16 jours)

Ce message a été supprimé par le modérateur.

21 18-Jun-2017 4:37 (il y a 5 ans 7 mois 16 jours)

Ce message a été supprimé par le modérateur.

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum