Bruno Gonzalez-Zorn

Bruno Gonzalez-Zorn
10pabloeliasmonte3tres3.commodeglmarcial MSDcarlosucero

Universidad Complutense de Madrid. Espagne

Professeur en Santé Animale de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Universidad Complutense de Madrid et Professeur Adjoint en Biotechnologie de l’Université d’Etudes pour le Développement du Ghana. Il a obtenu sa licence en médecine vétérinaire en 1996 et son doctorat avec mention européenne en 2001. Suite à son Post-doctorat au sein de l’Institut Pasteur de Paris, il est revenu en Espagne avec un contrato Ramón y Cajal du Ministère des Sciences. Il dirige actuellement un groupe travaillant en microbiologie moléculaire et écologie de la résistance antimicrobienne à Madrid. Ses recherches portent sur la définition du flux de gènes de résistance aux antibiotiques entre humains, animaux, aliments et environnement. En 2011, il a reçu le prix biennal Jaime Ferran de la Sociedad Española de Microbiología. Il appartient à de nombreux comités sur la résistance aux antibiotiques dans des institutions nationales et internationales. Il est Président du Groupe de Microbiologie Moléculaire de la Sociedad Española de Microbiología. Son activité en tant qu’enseignant se centre sur la Microbiologie en Médecine Vétérinaire, Pharmacie, Science et Technologie des Aliments, Médecine et Biologie.

Curriculum actualisé : 09-Mai-2017

Articles

Résistance aux antibiotiques : le rôle de la production animale (2 de 2)

Flux des déterminants de la résistances aux antibiotiques entre les différents réservoirs. En bleu sont indiqués les points où sont administrés des antibiotiques. http://www.effort-against-amr.eu/

Pourquoi la résistance aux antibiotiques est-elle devenue plus importante au cours des dernières années ? Quelle la responsabilité de la production animale? La transmissions des animaux aux humains et vice-versa est-elle possible ? La viande peut-elle contenir des résistances même sans résidus d'antibiotiques ...?

... Voir plus (+)