BioVar.be, Delavi et Colruyt Group artisans d’une filière porcine bio 100 % belge

BioVar.be, Delavi et Colruyt Group mettent en place une filière porcine biologique 100 % belge.

Vendredi 13 Juillet 2018 (il y a 3 mois 9 jours)
J'aime

delavi

biovar

colruyt

À travers cette collaboration innovante, les partenaires veulent répondre à une demande sans cesse croissante de viande de porc issue de l’agriculture biologique et miser sur le savoir-faire local, dans le respect du bien-être animal et de l’environnement. BioVar.be se chargera de l’élevage des porcs et Delavi du transport, de l’abattage et de la découpe. Colruyt Group s’engage à acheter en exclusivité les porcs, dont la viande sera commercialisée à l’été 2019, dans un premier temps chez Colruyt Meilleurs Prix et Bio-Planet. Les trois partenaires veulent ainsi jouer un rôle de pionnier dans l’offre de produits agroalimentaires goûteux, qualitatifs et durables, en reconnectant le producteur au consommateur final. Aujourd’hui, les premières jeunes truies ont intégré les installations flambant neuves de Ruiselede. Le projet peut donc officiellement démarrer.

Expertise au profit des clients

L’objectif est de mettre en place une filière porcine bio d’origine belge via un modèle de collaboration transparent, dans lequel chacun des partenaires apportera son expertise. BioVar.be, fort de son expérience dans le soutien aux éleveurs porcins et dans l’élevage par l’intermédiaire de sa société sœur Hapro, a entrepris de convertir l’une des porcheries existantes de Hapro en une installation dédiée à l’élevage bio. Les porcs issus de cette filière transiteront par l’abattoir local. La viande sera alors transformée dans la salle de découpe de Delavi, laquelle répond aux exigences de la certification biologique. Delavi se chargera enfin de son transport. Dans un premier temps, la viande sera commercialisée chez Colruyt Meilleurs Prix et Bio-Planet.

Une collaboration transparente

Colruyt Group a déjà initié des collaborations similaires, notamment avec des producteurs de pommes et de pommes de terre. « Nous voulons prendre nos responsabilités en offrant à nos clients la possibilité de poser des choix de consommation réfléchis. La collaboration directe avec l’éleveur nous permet d’atteindre notre objectif sur le plan de la responsabilité, mais aussi de la qualité. Stimuler l’offre de produits locaux proposant une réelle valeur ajoutée, voilà ce que nous visons. En matière de transparence aussi : cette approche innovante nous permet finalement de reconnecter le consommateur au producteur », explique Stefan Goethaert, directeur général de Fine Food, le département de production de Colruyt Group.

Né, élevé et abattu en Belgique

En Belgique, la demande en viande de porc bio excède l’offre locale. Pour la satisfaire, les distributeurs doivent dès lors importer cette viande. La nouvelle filière permettra de combler le déficit d’offre, mais également de participer au développement de l’agriculture biologique en Flandre. « C’est un projet qui nous tient à cœur », confirme Wim Haeck, à la tête de BioVar.be. « Il s’accorde parfaitement avec la vision de notre société sœur Hapro, qui veut contribuer à la durabilisation des élevages dans la filière conventionnelle par la mise en place de collaborations transparentes entre les différents maillons de la chaîne. En nous lançant nous-mêmes dans l’élevage porcin bio par l’intermédiaire de BioVar.be, nous voulons ouvrir la voie aux éleveurs qui voient un potentiel dans la conversion. Ensemble, nous voulons bâtir une filière adaptée à la demande, porteuse d’une véritable plus-value pour chaque partie prenante. Pour y parvenir, il est important que nous partagions les mêmes valeurs, ce qui est le cas avec nos partenaires Delavi et Colruyt Group. »

Une histoire basée sur la demande

Une production en circuit fermé, rigoureusement contrôlée et adaptée à la demande, permettra aux différents acteurs d’obtenir un prix juste, mais sans perdre le lien avec le marché, alors que l’élevage conventionnel souffre toujours d’une surproduction structurelle et, partant, d’un prix du porc très dépendant des fluctuations internationales. « La récente crise du porc et les derniers événements qui ont frappé le secteur la viande dans son ensemble ont accentué une certaine vulnérabilité des acteurs de la filière. Cette collaboration nous assure d’un prix juste, puisqu’il sera calculé à livre ouvert, en toute transparence », commente pour sa part Kris De Laere, directeur de Delavi. « Tant Delavi que BioVar.be et Colruyt Group ont pour habitude de privilégier les relations sur le long terme. La confiance est donc totale. » Les nouvelles installations de BioVar.be, sises à Ruiselde (Flandre occidentale), accueillent en ce moment une centaine de jeunes truies. Les premiers porcelets sont attendus pour le début 2019.

Juillet 2018 - Colruyt Group

Actualités des entreprises

DanBred : Révision des objectifs de sélection30-Jul-2018 il y a 2 mois 22 jours
Lauréats Innov'Space 201811-Jul-2018 il y a 3 mois 11 jours

Nouvelles de Installations et équipements

Lauréats Innov'Space 201811-Jul-2018 il y a 3 mois 11 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags