Lire cet article dans:

Ceva propose de nouveaux programmes de santé respiratoire pour aider les experts de la filière porcine

Le symposium qui s’est déroulé en amont de l’ESPHM (European Symposium of Porcine Health Management) présente les avantages d’une vaccination plus ciblée.

Jeudi 15 Mai 2014 (il y a 3 ans 3 mois 3 jours)

ceva.jpgCEVA-COGLAPIX-PROF-MARTELLI.jpgAujourd’hui, 90 % des élevages de porcs dans le monde sont affectés par des maladies respiratoires et l’avenir des antibiotiques doit être préservé de toute urgence, en réduisant leur utilisation prophylactique trop répandue. Il est donc devenu crucial d’adopter des programmes sanitaires préventifs ciblés.

Afin de reproduire dans la filière porcine le succès que le laboratoire a connu dans la production de vaccins aviaires innovants, Ceva Santé Animale a décidé il y a quelques années de se concentrer tout particulièrement sur la santé respiratoire. Suite à une recherche approfondie sur le terrain, la société a lancé, il y a 15 mois, le ‘Lung Program’ en Asie. Depuis, ce programme a été déployé dans le monde entier, rassemblant des données précieuses grâce à une implication forte des experts.

Des préconisations pour le diagnostic et une application pour iPad et Android facile à utiliser ont permis d’évaluer plus facilement la présence et l’impact des principaux agents pathogènes respiratoires dans les élevages et les abattoirs, puis de cibler les interventions en fonction des besoins spécifiques de chaque troupeau.


<img alt="CEVA-COGLAPIX-STAGE-1-.jpg" data-cke-saved-src="https://www.3trois3.com/3tres3_common/art/3trois3/10391/ceva-coglapix-stage-1-jpg_66759.jpg" src="https://www.3trois3.com/3tres3_common/art/3trois3/10391/ceva-coglapix-stage-1-jpg_66759.jpg" text-align:="" center;"="">

Les données de Ceva montrent que la prévalence mondiale de l’Actinobacillus pleuropneumoniae (A.p.) est très élevée, atteignant 100 % des troupeaux étudiés dans certains pays européens. Le niveau de pleurésie chez les porcs d’abattage est également élevé, avec une moyenne de 20-30 % au cours de la dernière décennie. L’impact économique est donc considérable, en raison de la mortalité (particulièrement importante lorsqu’elle a lieu tardivement au cours de la période d’engraissement) et de résultats plus faibles (croissance, indice de consommation). La présence d’infections dans les troupeaux peut prolonger de 5 à 6 jours la phase d’engraissement.

Les vaccins constituent à présent la méthode de choix pour prévenir les infections bactériennes telles que l’A.p., et les données scientifiques montrent que les vaccins conférant une protection croisée contre l’ensemble des stéréotypes, tels que Coglapix™, sont les plus efficaces dans les élevages à problèmes chroniques. Etant donné que la présence de sérotypes et les conditions de milieu dans le monde présentent d’énormes variations, il n’existe pas de solution unique au problème.

Le séminaire pré-ESPHM de Ceva a rassemblé 140 participants venus de 17 pays pour partager les expériences et connaissances acquises grâce à la mise en oeuvre de programmes de prévention des maladies respiratoires réussis. Outre les documents des vétérinaires de Ceva, le programme comprenait des présentations d’experts mondialement reconnus :

  • Prof. Paolo Martelli, Université de Parme, Italie (Pleuropneumonie porcine – la nécessité d’une surveillance précise et permanente pour un contrôle efficace)
  • Prof. Dan Tucker, Université de Cambridge, Royaume-Uni (L’évolution dans la distribution des stéréotypes d’Actinobacillus pleuropneumoniae et son implication)
  • Prof. Dominiek Maes, Université de Gand, Belgique (La nécessité croissante d’une prévention efficace de la pleuropneumonie porcine pour parvenir à une utilisation réduite des antibiotiques)

Le Dr. Stefano Gozio, Chef de l’équipe marketing Porc de Ceva a déclaré : « Nous devons créer des partenariats avec les experts vétérinaires si nous voulons parvenir à une meilleure santé respiratoire préventive dans les élevages. Il s’agissait là de l’objectif de notre symposium ; nous croyons que le partage accru des connaissances entre professionnels – producteurs et vétérinaires - à travers des outils tels que le Ceva Lung Program, constitue l’avenir de notre secteur. »

Mai 5, 2014 - Ceva

Actualités des entreprises

EAPA: communiqué de presse sur le plasma atomisé07-Mai-2014 il y a 3 ans 3 mois 11 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags