Lire cet article dans:

Hypor s’associe avec Biotronics pour améliorer la précision et la sécurité du scan à ultrasons

BioQStation est un nouveau produit en cours de développement qui intègre le BioSoft Toolbox II à la technologie de traitement automatique BioQscan et au BioPigLift.

Mercredi 27 Septembre 2017 (il y a 2 mois 16 jours)

HyporHypor a signé un accord de coopération avec la société de technologie à ultrasons Biotronics, dans le cadre de tests de recherche de la nouvelle BioQStation afin d’améliorer la vitesse de scan et la sécurité pour l’animal lors du scan.

Le concept BioQStation, présenté par Biotronics à l’occasion de la World Pork Expo en 2016, est un nouveau produit en cours de développement qui intègre le BioSoft Toolbox II à la technologie de traitement automatique BioQscan et au BioPigLift qui est une station d’immobilisation de pesage, de scan et de traitement automatique de la mesure du lard dorsal, du muscle de la longe et de la mesure de l’épaisseur du gras intramusculaire (IM).

Le BioSoft Toolbox II est un logiciel de capture et de traitement d’image à ultrasons pour animaux vivants utilisé par Hypor pour plusieurs élevages porcins. Sur la base de l’accord passé avec Biotronics, Hypor utilise désormais le nouveau BioPigLift—une cage équipée d’un tablier de levage pour immobiliser les porcs lors du scannage. Cette technologie est utilisée en plus du système BioQscan Pork Carcass Grading, pour la collecte et le traitement automatique des données en abattoir.

La nouvelle technologie constitue un progrès par rapport à l’utilisation traditionnelle de la technologie à ultrasons utilisée par les entreprises de génétique qui peut être encombrante, gourmande en de temps et dans certains cas être dangereuse à la fois pour l’opérateur et pour le porc, en fonction de l’aménagement et du protocole de scannage.

Avec l’utilisation de la nouvelle BioQStation™, Hypor améliorera considérablement la vitesse et la sécurité lors du scannage des porcs. Par exemple : les seules manipulations physiques de l’animal consisteront à le faire entrer et sortir de la cage. Une fois dans la cage, le porc est soulevé du plancher de la cage en toute sécurité par un tablier mécanisé.

Lorsque le porc n’est plus en contact avec le plancher, il est pratiquement immobilisé. C’est à ce moment que l’opérateur applique un gel couplant pour ultrasons (par exemple une huile végétale ou un gel) sur la peau du porc dans la zone à scanner, puis abaisse le dispositif du transducteur—un mécanisme qui porte la sonde à ultrasons—dans la position requise pour commencer le processus de scannage.

La suspension du transducteur est équilibrée avec un contrepoids pour que le dispositif ne pèse pratiquement rien. Cela permet également au transducteur d’être déplacé dans le sens de la longueur afin que la sonde puisse être positionnée avec précision sur la zone à scanner.

L’accord de coopération conclu avec Biotronics permet à Hypor de mieux utiliser la technologie à ultrasons, les outils d’analyse d’images et d’améliorer ainsi considérablement la mesure de la composition et de la qualité anatomique des porcs en vue de progrès génétiques.

13 septembre 2017/ Hypor.

Actualités des entreprises

La Hypor Libra*, une étoile qui resplendit23-Oct-2017 il y a 1 mois 20 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags