Lire cet article dans:

Formation des cochettes pour les machines d'alimentation avec un minimum de travail

Ce qui est le plus difficile pour les truies, c'est d'apprendre à ouvrir les portes. Nous exposons ici un moyen facile et pratique de pour y arriver.

Mercredi 15 Août 2018 (il y a 1 mois 4 jours)
1 J'aime

Dans les fermes qui fonctionnent avec des machines d'alimentation électroniques, il est très important que les cochettes perdent la peur devant les dispositifs et qu'elles apprennent tout leurfonctionnement avant de passer à la zone de saillie et à celle de gestation en groupe. Il n'est pas bon que les truies gestantes soient stressées parce qu'elles ne savent pas comment se rendre à la nourriture et que ce stress s'ajoute au fait qu'elles ont été mélangées, etc.

Les cochettes qui ont eu un bon entraînement avec les machines sont capables de se rappeler comment les mécanismes fonctionnent une fois transférées dans les parcs lorsque la gestation a été confirmée.

Il est également important que l'entraînement soit réalisé par les animaux eux-mêmes et que pratiquement 100% des cochettes apprennent à passer par les machines avec le minimum de travail pour le personnel.

Ce qui est plus difficile pour les truies, c'est d'apprendre à bouger les portes, surtout si celles-ci sont solides et qu'elles ne voient pas ce qui est de l'autre côté. Ce qui aide, c'est qu'il s'agit d'animaux très curieux et que le fait d'arriver à la nourriture est toujours une bonne incitation.

Dans notre exploitation, nous travaillons avec des machines qui ont une porte avec des barres horizontales à l'entrée et à la sortie il y a deux portes pleines, la première d'une feuille et la seconde de deux (photo 1).

Photo 1. Portes de sortie de la station d'alimentation

Photo 1. Portes de sortie de la station d'alimentation

Dans la zone où nous recevons les cochettes, nous avons fait communiquer deux cages et fait deux ouvertures. Dans l'une des ouvertures, nous avons placé la première porte à barres horizontales et dans l'ouverture du fond, nous avons placé le structure de la station avec les deux portes pleines de sortie (photo 2). On pourrait installer une station complète, mais ce que les animaux doivent apprendre, c'est à ouvrir les portes pour accéder à la nourriture.

Photo 2. Enclos pour entraîner les cochettes à entrer et sortir de la station d'alimentation. Le côté A a seulement des abreuvoirs et dans le B se trouve la mangeoire. Pour encourager les truies à se déplacer d'un côté à l'autre, l'aliment est placé d'un côté (B) et du côté A il n'y a que des auges d'eau.

Photo 2. Enclos pour entraîner les cochettes à entrer et sortir de la station d'alimentation. Le côté A a seulement des abreuvoirs et dans le B se trouve la mangeoire. Pour encourager les truies à se déplacer d'un côté à l'autre, l'aliment est placé d'un côté (B) et du côté A il n'y a que des auges d'eau.

Elles apprennent à ouvrie la porte à barreaux très facilement (vidéo). Pour leur faciliter l'apprentissage de l'ouverture des portes pleines, ce que l'on fait au départ, c'est d'attacher les portes pour qu'elles soient légèrement entrouvertes (photo 3). Le fait que les portes soient légèrement entrouvertes et que l'animal voie de l'autre côté aide aussi si les premières fois une truie se stresse.

Photo 3. Au début de l'entraînement, les portes pleines sont laissées légèrement entrouvertes.

Photo 3. Au début de l'entraînement, les portes pleines sont laissées légèrement entrouvertes.

Les truies sont placées dans ces enclos à environ 7,5 mois.

Pour s'assurer que toutes les truies sachent comment utiliser les portes pleines, toutes les truies sont enfermées dans la zone A (où se trouve l'eau) et la porte à barreaux est bloquée. Pour arriver à l'aliment, les truies doivent passer à la zone B à travers les portes pleines. Le personnel les met seulement dans l'enclos A et contrôle qu'aucune truie ne reste dans cette zone. En 4-5 jours, toutes les truies savent comment passer les portes. Certains animaux imitent les autres et s'il en reste dans l'enclos A, un membre du personnel l'aide à passer.

Après ces 4 à 5 jours, les portes pleines sont complètement libérées pour fonctionner comme dans la station et la porte à barreaux est déverrouillée. Au cours des 10 jours suivants, les animaux consolideront ce qu'ils ont appris.

Après 15 jours dans cet enclos et quand les cochettes savent passer sans problème, elles sont transférées vers une enclos avec une station identique à celle qu'elles auront plus tard. Elles restent ici jusqu'au moment où elle passeront dans la zone des cages pour s'y habituer avant la saillie.

Le seul travail du personnel est de déplacer les truies vers le côté A de l'enclos pendant les 4 premiers jours et de vérifier qu'aucune d'entre elle reste du même côté sans passer du côté de l'aliment pendant plus de 48 heures et, le cas échéant, de les aider. Le reste du travail est fait par les animaux eux-mêmes.

Le taux de cochettes qui ne s'adaptent pas au système d'alimentation électronique sur notre exploitation est inférieur à 2% avec une intervention minimale du personnel.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags