Distribution des tâches et planification des horaires dans un élevage en bandes toutes les 3 semaines

Enoncé du problème
Mardi 29 Juin 2004 (il y a 14 ans 2 mois 26 jours)
J'aime
Enoncé du problème


Il s'agit d'un élevage espagnol de 480 truies naisseur-sevreur qui fonctionne en bandes toutes les 3 semaines (60 truies par bande).

Il dispose de deux porchers salariés à temps plein et l'objectif est de leur planifier les tâches afin qu'ils profitent d'horaires convenables et des différents jours fériés tout en obtenant aussi le maximum de productivité.

On veut instaurer des horaires plus ou moins fixes mais aussi en restant très clair sur le fait qu'il y aura des jours critiques au cours desquels il faudra travailler plus longtemps. En compensation, d'autres jours où le travail est plus calme pourront être alloués en journées ou demi-journées de repos.


Note du rédacteur : en Espagne, la durée conventionnelle moyenne du temps de travail est de 38,5 heures (contre 35 en France). La durée du travail ne peut excéder 40 heures par semaine, calculée en moyenne sur un an.



Distribution quotidienne des tâches


Le tableau ci-dessous reflète le cycle d'une bande toutes les 3 semaines. Les 3 tâches principales (sevrage - saillie - mise-bas) sont distribuées par semaine et on peut ainsi parler de:
  • Semaine de sevrage (jour de sevrage : le jeudi)
  • Semaine de saillies
  • Semaine de mise-bas
A partir de ces 3 tâches principales, on peut compléter le reste des "tâches" secondaires:

Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
SEMAINE DE SEVRAGE
SEMAINE DE SAILLIES
SEMAINE DE MISE-BAS
 
 
 
SEV
Dét
Dét
Dét
 
 
 
 
 
 
 
Echo
 
MB
MB
MB
 
 
SOI
 
 
DPc
 
 
 
SAIL
SAIL
SAIL
SAIL
 
 
 
 
 
 
SOI
SOI
 
 
Nett
 
DTg
DTm
 
 
 
Nett
 
 
RAg
ECMb
 
 
Nett
 
Vc
 
 
 
 
Coc
Coc
Coc
NetMB
NetMB
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vp
 
 
 
 
Si
 
 
 
Bou
 
 
Si
 
 
 
 
 
 
Si
 
Adop
Adop
Adop
Adop
Adop
NetSev
 
POs
POm
Myc
 
 
Pi 3
 
 
POm
 
 
 
 
 
 
POm
 
 
 
Pi 4
 
 
Pi 2
 
 
 
Pi 1
 
 
 
 
 
 
Pi 2
 
 
 
 
 
 


SOI: "Soigner" les porcelets (injection de fer, coupe de queues et de dents)
Adop: Adoption de porcelets
Coc: Traitement oral des diarrhées pour coccidiose
Bou: Boucler les porcelets
SAIL: Saillies des truies
SEV: Jour de sevrage
Echo: Echographies
ECMb: Entrer les truies en case de mise-bas
NetSev: Nettoyer salles de sevrage
NetMB: Nettoyer cases de mise-bas
Nett: Nettoyage général de l'élevage
DTg: Déplacer les truies dans les salles de gestantes
DTm: Déplacer les truies de maternité en gestantes
Myc: Vaccination mycoplasme des porcs sevrés
DPc: Déplacer les porcelets de la mise-bas en sevrage
MB: Mise-bas
Pi 1: Porcelet 1er âge (de 10 à 17 jours après MB)
Pi 2: Porcelet 2ème âge (de 17 jours à 3 jours après le sevrage)
Pi 3: Préstarter (de 3 jours après le sevrage à 17 jours après le sevrage)
Pi 4: Starter (de 17 jours après le sevrage jusqu'au départ vers l'engraissement)
POs: Programmer les ordinateurs pour le sevrage (Démarrer / Arrêter / Ajuster)
POm: Programmer les ordinateurs pour la maternité (Démarrer / Arrêter / Ajuster)
Dét: détection des chaleurs
RAg: Ajuster l'alimentation en gestation
Si: Contrôler la quantité d'aliment dans les silos
Vc: Vaccination colibacille des truies 3 semaines avant la mise-bas et des cochettes 6 semaines avant la mise-bas
Vp: Vaccination des truies parvovirose et rouget une semaine avant le sevrage

Le tableau montre la majorité des tâches habituelles de l'élevage. Il y a aussi d'autres tâches de routine qui ne figurent pas car elles doivent être accomplies tous les jours:
  • Surveiller et inspecter les truies et les porcelets
  • Détecter les chaleurs
  • Distribuer l'aliment: en gestantes, quarantaine, sevrage et maternité (3 fois par jour)
  • Laver la partie postérieure des truies
  • Consigner toutes les données
A partir de cette distribution des tâches, on peut alors visualiser les journées où le travail est plus ou moins accumulé.

Du fait que l'élevage commence sa production et que les deux salariés ont un niveau d'expérience similaire, il est décidé, dans un premier temps de répartir le travail à parts égales.



Répartition homogène du travail entre les deux porchers


Le mode de répartition est détaillé dans le planning :
  • En rouge, tâches sous la responsabilité du travailleur 1
  • En bleu, tâches sous la responsabilité du travailleur 2.
  • En jaune, tâches partagées
Le travail est divisé à parts égales:
  • Les week-ends sont alternés (l'un travaille, l'autre pas)
  • Pendant 3 semaines, le travailleur 1 se charge de la gestation et du sevrage alors que le travailleur 2 s'occupe de la maternité. Au bout de 3 semaines, les responsabilités s'inversent (le travailleur 1 se charge de la maternité et le travailleur 2 de la gestation et du sevrage).
De cette façon, le travail est organisé sur un cycle de 6 semaines:

 
SEMAINE 1
SEMAINE 2
SEMAINE 3
 
SEMAINE DE SEVRAGE
SEMAINE DE SAILLIES
SEMAINE DE MISE-BAS
 
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
 
 
 
 
SEV
Dét
Dét
Dét
 
 
 
 
 
 
 
Echo
 
MB
MB
MB
 
 
 
SOI
 
 
DPc
 
 
 
SAIL
SAIL
SAIL
SAIL
 
 
 
 
 
 
SOI
SOI
 
 
 
Nett
 
DTg
DTm
 
 
 
Nett
 
 
RAg
ECMb
 
 
Nett
 
Vc
 
 
 
 
 
Coc
Coc
Coc
NetMB
NetMB
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vp
 
 
 
 
 
NetSev
 
 
 
Bou
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Adop
Adop
Adop
Adop
Adop
 
Si
 
POs
POm
Myc
 
 
Si
 
 
POm
 
 
 
Si
 
 
POm
 
 
 
 
Pi 4
 
 
Pi 2
 
 
 
Pi 1
 
 
 
 
 
 
Pi 2
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pi 3
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Travailleur 1
LIB
INT
INT
LIB
LIB
REP
REP
INT
INT
INT
INT
LIB
INT
INT
REP
REP
INT
INT
INT
REP
REP
Travailleur 2
M/S
M/S
M/S
LIB
M/S
INT
INT
M/S
M/S
M/S
M/S
LIB
REP
REP
LIB
LIB
LIB
LIB
LIB
LIB
LIB
Les 2                                      
Travailleur 1 chargé de la gestation et du sevrage/ Travailleur 2 chargé de la maternité

SEMAINE 4
SEMAINE 5
SEMAINE 6
SEMAINE DE SEVRAGE
SEMAINE DE SAILLIES
SEMAINE DE MISE-BAS
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
 
 
 
SEV
Dét
Dét
Dét
 
 
 
 
 
 
 
Echo
 
MB
MB
MB
 
 
SOI
 
 
DPc
 
 
 
SAIL
SAIL
SAIL
SAIL
 
 
 
 
 
 
SOI
SOI
 
 
Nett
 
DTg
DTm
 
 
 
Nett
 
 
RAg
ECMb
 
 
Nett
 
Vc
 
 
 
 
Coc
Coc
Coc
NetMB
NetMB
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vp
 
 
 
 
NetSev
 
 
 
Bou
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Adop
Adop
Adop
Adop
Adop
Si
 
POs
POm
Myc
 
 
Si
 
 
POm
 
 
 
Si
 
 
POm
 
 
 
Pi 4
 
 
Pi 2
 
 
 
Pi 1
 
 
 
 
 
 
Pi 2
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pi 3
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Travailleur 1
M/S
M/S
M/S
LIB
M/S
INT
INT
M/S
M/S
M/S
M/S
LIB
REP
REP
LIB
LIB
LIB
LIB
LIB
LIB
LIB
Travailleur 2
LIB
INT
INT
LIB
LIB
REP
REP
INT
INT
INT
INT
LIB
INT
INT
REP
REP
INT
INT
INT
REP
REP
Les 2
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Travailleur 2 chargé de la gestation et du sevrage/ Travailleur 1 chargé de la maternité
  • Les journées sont de 8 heures; au bas de chacune apparaissent les symboles: INT, M/S, LIB, REP qui correspondent à la prévision de l'horaire que doit suivre:

    • INT: Intensif (de 7 à 15:00)
    • M/S: Matin et soir (de 7 à 12:30 et de 15:30 à 18:00)
Quand un travailleur suit l'horaire intensif, l'autre suit l'horaire "matin et soir", ce qui fait que l'élevage passe le moins de temps possible sans personne.
    • LIB: Commence à 7:00 heures sans horaires fixes, cela dépend du volume de travail. Il s'agit de journées spéciales (surtout le jour du sevrage et les jours avec une grande quantité de mise-bas) avec un horaire illimité dû au volume de travail. Dans ce cas, l'horaire du responsable de ces tâches n'est pas fixe et il devra rester probablement plus longtemps sur l'élevage.
    • REP: Repos. Il y a des jours, comme le lundi et le mardi de la semaine de mise-bas où le travail est moins important. Ces deux journées sont alors allouées en repos, ce qui fait que chaque salarié dispose de 2 jours de repos supplémentaires sur un cycle de 6 semaines.
Durant ce cycle de 6 semaines, l'employé aura 3 semaines avec moins de travail (dont 2 jours de repos en semaine) quand il sera en charge de la gestation et 3 semaines avec plus de travail quand il sera en charge de la maternité. En revanche, quand un des salariés a la responsabilité de la maternité, il n'a pas de tâches de nettoyage du sevrage et de la maternité qui lui sont assignées afin de lui permettre de centrer son attention sur les mise-bas et les porcelets.

Les tâches sont distribuées de façon très équitable, chacun ayant ses responsabilités quotidiennes clairement assignées et l'horaire parait très bien, avec des jours de repos et de nombreuses après-midi libres.

Cependant, les deux employés n'arrivent pas à s'entendre. Ils s'accusent mutuellement de laisser du travail à faire, de ne pas pouvoir respecter les horaires, ils ne s'entendent pas sur les responsabilités...De plus, avec le temps, on s'aperçoit qu'un des porchers montre une plus grande aptitude pour les aspects techniques (assister les mise-bas, réaliser les adoptions, détecter les chaleurs, enregistrer les données...) alors que l'autre est très rapide et travailleur mais ne fait pas attention aux détails.

Devant cette situation, nous décidons d'attribuer à l'un des porchers la responsabilité des tâches les plus techniques et à l'autre d'assistant, responsable des taches plus mécaniques.



Répartition du travail avec un porcher subordonné à l'autre


Dans cette nouvelle situation, le responsable de l'élevage sera responsable des tâches suivantes:
  • Mise-bas et adoptions
  • Détection quotidienne des chaleurs
  • Contrôle des ordinateurs
  • Contrôle de l'aliment des silos
  • Enregistrement des données
  • Alimentation en maternité sauf les après-midis en cas d'horaire intensif ou les jours de repos
  • Prise de décisions
L'adjoint sera responsable de:
  • Nettoyage général de l'élevage: salles de sevrage et maternité (quand elles se vident), train postérieur des truies (quotidiennement), couloir et bâtiments en général (1 fois par semaine).
  • Soin des porcelets
  • Vaccination des truies
  • Alimentation des gestantes et du sevrage; alimentation en maternité quand le responsable est absent.
Les deux porchers se répartissent les tâches de saillies et les déplacements des animaux.

 
SEMAINE 1
SEMAINE 2
SEMAINE 3
 
SEMAINE DE SEVRAGE
SEMAINE DE SAILLIES
SEMAINE DE MISE-BAS
 
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
 
 
 
 
SEV
Dét
Dét
Dét
 
 
 
 
 
 
 
Echo
 
MB
MB
MB
 
 
 
SOI
 
 
DPc
 
 
 
SAIL
SAIL
SAIL
SAIL
 
 
 
 
 
 
SOI
SOI
 
 
 
Nett
 
DTg
DTm
 
 
 
Nett
 
 
RAg
ECMb
 
 
 
Nett
Vc
 
 
 
 
 
Coc
Coc
Coc
NetMB
NetMB
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
  
Vp
 
 
 
 
 
NetSev
 
 
 
Bou
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Adop
Adop
Adop
Adop
Adop
 
Si
 
POs
POm
Myc
 
 
Si
 
 
POm
 
 
 
Si
 
 
POm
 
 
 
 
Pi 4
 
 
Pi 2
 
 
 
Pi 1
 
 
 
 
 
 
Pi 2
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pi 3
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Travailleur 1
INT
REP
M/S
LIB
LIB
REP
INT
INT
INT
INT
INT
INT
REP
REP
M/S
M/S
LIB
LIB
LIB
LIB
LIB
Travailleur 2
LIB
LIB
INT
LIB
LIB
INT
REP
M/S
M/S
M/S
M/S
M/S
INT
INT
REP
INT
INT
INT
INT
REP
REP
Les 2                                      
  INT: Intensif (de 7 à 15:00)
  M/S: Matin et soir (de 7 à 12:30 et de 15:30 à 18:00)
  LIB: Toute la journée (commence à 7:00 heures sans horaires fixes, cela dépend du volume de travail)
  REP: Repos


Les week-ends et les repos sont attribués de façon différente entre les 2:
  • Le responsable de l'élevage travaillera toujours en fin de semaine 3 (la semaine des mise-bas) afin de terminer l'assistance aux mise-bas et de continuer les adoptions.
  • L'adjoint travaillera toujours en fin de semaine 2 parce qu'il est celui qui a le moins de travail à responsabilité (il n'y a pas de mise-bas et peu de truies à détecter).
  • La fin de semaine 1 sera répartie entre les deux salariés, l'un travaillant le samedi, l'autre le dimanche.
  • Le responsable dispose d'1 jour de repos en semaine toutes les 3 semaines, le mardi de la semaine de sevrage.
  • L'adjoint dispose d'1 jour de repos en semaine toutes les 3 semaines, le lundi de la semaine de mise-bas.
  • Dans le futur, il est possible que le mardi de la semaine de mise-bas soit libre pour l'un des deux, ce qui permettrait d'offrir un jour de repos supplémentaire en semaine à chacun toutes les 6 semaines.


    Commentaires

    Dans un élevage de 480 truies naisseur-sevreur qui fonctionne en bandes toutes les 3 semaines et dispose de deux salariés à temps plein, on veut planifier le calendrier de travail pour que les employés bénéficient de jours de repos tout en obtenant un maximum de productivité.

    En bande toutes les 3 semaines, les 3 tâches principales (sevrage - saillie - mise-bas) sont distribuées par semaine :
  • Si on sèvre un jeudi, les saillies auront lieu la semaine suivante
  • Les mise-bas se passent toujours la semaine suivant celle des saillies puisque la gestation d'une truie dure 16 semaines.

    C'est donc ainsi que la distribution des 3 tâches principales se fait en:

  • Semaine de sevrage (jour de sevrage : le jeudi)
  • Semaine de saillies
  • Semaine de mise-bas
A partir de ces 3 tâches principales, on peut compléter le reste des "tâches" secondaires:

Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
SEMAINE DE SEVRAGE
SEMAINE DE SAILLIES
SEMAINE DE MISE-BAS
 
 
 
SEV
Dét
Dét
Dét
 
 
 
 
 
 
 
Echo
 
MB
MB
MB
 
 
SOI
 
 
DPc
 
 
 
SAIL
SAIL
SAIL
SAIL
 
 
 
 
 
 
SOI
SOI
 
 
Nett
 
DTg
DTm
 
 
 
Nett
 
 
RAg
ECMb
 
 
Nett
 
Vc
 
 
 
 
Coc
Coc
Coc
NetMB
NetMB
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vp
 
 
 
 
Si
 
 
 
Bou
 
 
Si
 
 
 
 
 
 
Si
 
Adop
Adop
Adop
Adop
Adop
NetSev
 
POs
POm
Myc
 
 
Pi 3
 
 
POm
 
 
 
 
 
 
POm
 
 
 
Pi 4
 
 
Pi 2
 
 
 
Pi 1
 
 
 
 
 
 
Pi 2
 
 
 
 
 
 

On commence par le jour du sevrage car, dans le fond, c'est le point de départ de toutes les autres tâches:

Semaine 1 (jour de sevrage=jeudi):

Le jeudi où on sèvre (SEV) est la journée de travail maximum étant donné que nous devons:
  • Déplacer les truies de la maternité vers la zone de détection des chaleurs(DTm).
  • Déplacer les porcelets vers le sevrage(DPc). On continuera en leur administrant l'aliment porcelet 2ème âge (Pi 2), qu'on commence à donner à l'âge de 17 jours de vie jusqu'à 3 jours après le sevrage.
  • Commencer à nettoyer les cases de mise-bas (NetMB), ce qui nous occupera aussi le vendredi puisqu'il y a 60 places à nettoyer d'un coup
Nous devons penser à arrêter les ordinateurs de contrôle d'ambiance de la maternité(POm).

Le jour suivant, nous bouclons les porcelets dans le sevrage (Bou), nous les injectons avec le vaccin Mycoplasme(Myc) et nous commençons la détection quotidienne des chaleurs des truies après sevrage (Dét) pour induire une bonne venue en chaleur et détecter celles qui reviennent peu de jours après sevrage. C'est très important que cette tâche se poursuive pendant le week-end.

Semaine 2 (Saillies):

Les lundi, mardi et mercredi de la semaine de saillies (SAIL) sont des jours de travail considérable dans en élevage fonctionnant en bandes toutes les 3 semaines. La majorité des truies sevrées le jeudi commencent à venir en chaleur le lundi et le mardi.
  • Le lundi, on saillit habituellement pour la première fois entre 20 et30 % du lot et c'est donc un jour de travail où on est débordé.
  • Le mardi, on saillit pour la deuxième fois celle du lundi et toutes celles du mardi: c'est donc le jour où il y a le plus de saillies.
  • Le mercredi aussi est un jour intensif car on répéte celles du mardi, on fait les saillies de celles qui arrivent nouvellement en chaleur ainsi que certaines ayant déjà été saillies le lundi.

    A partir du jeudi, les tâches de saillies se réduisent beaucoup et cela ne concernera plus ponctuellement que certaines truies "attardées" qui ne sont pas encore venues en chaleurs. Il faudra quotidiennement prêter attention aux retours en chaleurs mais particulièrement pendant cette semaine puisque les truies du lot sailli antérieurement arrivent à 21 jours.

    On profitera de ce même lundi pour réaliser un nettoyage général (Nett) de l'élevage (couloirs, lavabos, douches, magasin, bureau...) et pour passer en revue les silos (Si).

    Dans le sevrage, on commencera à remplacer progressivement l'aliment porcelet 2ème âge (Pi 2) par le préstarter (Pi 3) qui va être administré pendant 2 semaines. Nous avons aussi un lot de porcelets dans la maternité qui ont maintenant environ 10-12 jours de vie. A cet âge, on commence à leur administrer l'aliment porcelet 1er âge (Pi 1).

    Le jeudi de cette semaine, on en profite pour régler tous les doseurs des gestantes (RAg), opération réalisée toutes les 3 semaines. Evidemment, les truies à problèmes sont revues plus fréquemment.
  • Les truies venant d'être sevrées reçoivent entre 2,5 et 3,5 Kg par jour en fonction de leur condition corporelle jusqu'à environ 35 jours après saillies.
  • A partir de ce moment jusqu'à 3 semaines avant la mise-bas, on limite l'ingéré à 2 - 2,5 Kg/jour
  • Puis jusqu'à une semaine avant la mise-bas, on augmente l'ingéré à 3 Kg/jour car c'est à ce moment que le fœtus a le plus grand développement.
  • Quand elles rentrent en maternité, on revient à une restriction de l'aliment.
Chaque semaine, on ajustera la température ambiante et les chauffages des salles de maternité (POm).

Le vendredi matin est une grosse journée car il faut rentrer les 60 truies du lot qui démarrera au bout d'une semaine.

Ce week-end est le plus tranquille des 3 puisque nous aurons pratiquement toutes les truies saillies et qu'aucune mise-bas n'est prévue.

Semaine 3 (mise-bas):


Jusqu'à ce que les mise-bas commencent, il y aura peu de travail dans l'élevage; les lundi et mardi de la semaine de mise-bas sont habituellement les jours les plus "cools" dans un élevage travaillant en bande toutes les 3 semaines.

On en profitera pour faire les échographies (Echo), car la majorité des truies auront plus de 28 jours post-saillies. On aurait pu commencer avant mais en le faisant ainsi le lundi pratiquement toutes le truies seront diagnostiquées en toute sécurité. Si on le fait avant, il se peut que quelques truies n'aient pas suffisamment de jours de gestation...ce qui peut être un problème si le service de l'échographie est externe.

Comme chaque lundi de chaque semaine, on en profite pour faire un nettoyage général de l'élevage (Nett) et pour vérifier les silos (Si).

Les porcelets de la maternité ayant reçu l'aliment porcelet 1er âge pendant une semaine passent à l'aliment 2ème âge (Pi 2).

Le mardi, il y aura peu de travail, sauf quelques mise-bas avancées. On peut en profiter pour faire la vaccination colibacille des truies (Vc) des truies allant mettre bas dans 3 semaines et des cochettes du lot antérieur allant mettre bas dans 6 semaines. On peut aussi vacciner parvovirose et rouget (Vp) le lot de truies qui a mit bas il y a 3 semaines et à qui il reste une semaine avant sevrage.

Il est essentiel que pendant ces journées, nous contrôlions bien les truies pouvant induire la mise-bas dans les 24 heures pour les injecter avec les prostaglandines.. Un des grands avantages d'un système en bandes est de pouvoir assister la mise-bas d'un grand nombre de truies à la fois. On doit obtenir que la majorité des mise-bas se produisent de jour et ainsi de pouvoir être présent quand cela arrive.

Mercredi, Jeudi et Vendredi seront des journées avec beaucoup de travail en maternité: les tâches de suivi des mise-bas (MB), d'adoptions (Adop) et de soins aux porcelets (SOI) vont s'accumuler et 60 truies, c'est beaucoup! Le dimanche, on peut laisser de côté les soins aux porcelets et les reporter au lundi. Cependant, le week-end sera bien entaché avec encore quelques mise-bas et beaucoup d'adoptions à réaliser.

On ajuste hebdomadairement la température ambiante et les chauffages (POm).

Semaine 1 (bis)

Comme chaque lundi de chaque semaine,on en profite pour faire un nettoyage général de l'élevage (Nett )et pour vérifier les silos (Si).

Dans cet élevage, on administre un anticoccidien (Coc) par voie orale à partir de 4 jours d'âge à tous les porcelets.

Le lundi commence à être la date limite pour déplacer les porcelets du sevrage vers l'engraissement (SL). On pourra alors nettoyer et désinfecter la salle (NetSev) de façon à pouvoir sevrer le jeudi. les porcelets auront ainsi passé 5 semaines et demi en sevrage.

Le mardi est à nouveau une journée avec peu de travail même si on doit finir de préparer la salle de sevrage et travailler en maternité avec les porcelets nouveau-nés.

Le mercredi, on doit déplacer les truies de la zone de détection des chaleurs-saillies vers la gestation confirmée (DTg). Ce sont des truies avec plus de 35 jours de gestation qui devront être déplacées pour laisser de la place à celles qui seront sevrées le jour suivant

On programmera aussi l'ordinateur du sevrage (POs) pour que les porcelets qui vont être sevrés le lendemain se trouvent dans une ambiance confortable. Il ne sera pas nécessaire d'ajuster la température chaque semaine puisque l'ordinateur dispose d'une courbe de ventilation et de température programmée.

On arrive de nouveau au jour du sevrage que nous avons fixé comme point de départ de ce que nous avons vu. C'est le premier maillon de toutes les tâches à faire dans un élevage.

Il faut tenir compte du fait que ces tableaux reflètent la majorité des tâches de l'élevage mais qu'on n'y a pas inclus les tâches de routine à réaliser quotidiennement: surveiller et inspecter les truies et les porcelets, détecter les chaleurs, distribuer l'aliment: en gestantes, quarantaine, sevrage et maternité (3 fois par jour), laver la partie postérieure des truies, consigner toutes les données

Cas cliniques

SDRP avec complication par Haemophilus30-Aoû-2004 il y a 14 ans 25 jours
Pasteurellose respiratoire03-Jun-2004 il y a 14 ans 3 mois 21 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici