Lire cet article dans:

Déclaration du Canada et du Mexique au sujet de la politique des États-Unis en matière d’étiquetage indiquant le pays d’origine

Le Canada demandera à l’OMC l’autorisation de prendre des mesures de rétorsion se chiffrant à plus de 3 milliards de dollars canadiens contre les États-Unis, alors que le Mexique demandera l’autorisation de prendre des mesures s’élevant à plus de 653 millions de dollars américains.

Lundi 8 Juin 2015 (il y a 3 ans 1 mois 10 jours)

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, et le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Gerry Ritz, conjointement avec le ministre de l’Économie du Mexique, M. Ildefonso Guajardo Villarreal, et le ministre de l’Agriculture du Mexique, M. Enrique Martínez y Martínez, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet des prochaines mesures que les deux pays comptent prendre auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) contre la politique des États-Unis en matière d’étiquetage indiquant le pays d’origine (EPO) :

« Le 18 mai 2015, l’OMC a une fois de plus confirmé que, comme le Canada et le Mexique le soutiennent de longue date, les exigences en matière d’EPO imposées sur le bœuf et le porc par les États-Unis sont discriminatoires et contraires aux obligations commerciales internationales des États-Unis.

« En raison de la politique modifiée en matière d’EPO, le bétail et la viande d’origine canadienne et mexicaine doivent être séparés de ceux qui proviennent des États-Unis, ce qui cause du tort à la chaîne d’approvisionnement d’Amérique du Nord ainsi qu’aux producteurs et aux transformateurs des trois pays.

« À la lumière de la décision définitive de l’OMC et étant donné que les États-Unis maintiennent une politique qui, de toute évidence, est de nature protectionniste, nos gouvernements demandent aujourd’hui à l’OMC la tenue d’une réunion extraordinaire de l’Organe de règlement des différends, qui aura lieu le 17 juin, pour solliciter l’autorisation de prendre des mesures de rétorsion contre les États-Unis.

« Le Canada demandera à l’OMC l’autorisation de prendre des mesures de rétorsion se chiffrant à plus de 3 milliards de dollars canadiens contre les États-Unis, alors que le Mexique demandera l’autorisation de prendre des mesures s’élevant à plus de 653 millions de dollars américains.

« Nous continuons de demander aux États-Unis d’abroger leurs dispositions législatives en matière d’EPO applicables au bœuf et au porc et de respecter leurs obligations internationales.

« Les gouvernements du Canada et du Mexique continueront de travailler en étroite collaboration pour régler cet important différend commercial avec les États-Unis afin de protéger leurs agriculteurs et leurs éleveurs ainsi que de maintenir les emplois et la prospérité économique partout en Amérique du Nord. »

Jeudi, 4 juin 2015/ Ministère d'Affaires étrangères, Commerce et Développement/ Canada.
http://www.international.gc.ca

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 1 mois 22 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

13-Jul-201806-Jul-201829-Jun-201822-Jun-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici