Les programmes agricoles européens dans les régions ultrapériphériques

Les surfaces sont demeurées stables en Martinique et à Madère, et ont augmenté de 3,2 % par an en Guadeloupe.

Lundi 19 Décembre 2016 (il y a 1 ans 8 mois)
J'aime

Les mesures agricoles spécifiques mises en place pour les régions ultrapériphériques de l'Union Européenne (les DOM français, les îles Canaries, les Açores, Madère et les petites îles de la mer Egée) ont contribué à y maintenir les activités agricoles et à y réduire le prix des produits vendus par-rapport aux prix appliqués sur le continent, selon le 2ème rapport d'évaluation publié par la Commission. De par leur éloignement et leur insularité, ces îles font face à des défis qui requièrent des solutions spécifiques. Deux programmes ont ainsi été créés (POSEI et PIME) pour venir y compléter les actions de la Politique Agricole Commune. Chaque territoire reçoit une allocation financière annuelle de plusieurs millions d'euros. Les programmes fournissent une aide aux producteurs locaux, assurent une diversité des productions locales et contribuent à atténuer les coûts d'approvisionnement de certains produits agricoles essentiels à la consommation ou transformation. Par exemple, dans le secteur de la banane, le programme POSEI a contribué au maintien de la production dans les régions ultrapériphériques concernées.

Les surfaces sont demeurées stables en Martinique et à Madère, et ont augmenté de 3,2 % par an en Guadeloupe. Le volume de production est resté stable dans les îles Canaries et à Madère, et a augmenté en Martinique (4,3 % par an) et en Guadeloupe (8,6 %). L'évaluation, portant sur la période 2006-2014, a également montré que ce même programme avait assuré l'emploi d'environ 140 000 personnes en maintenant les activités de production agricole. Ces mesures spécifiques montrent bien comment l'UE apporte une valeur ajoutée en proposant des solutions à des obstacles communs tout en laissant une grande flexibilité aux Etats membres et territoires pour définir leurs besoins et priorités spécifiques. La Commission est tenue de présenter au Conseil de l'Union Européenne et au Parlement Européen un rapport d'évaluation des programmes POSEI et PIME tous les 5 ans.

Vendredi, 16 décembre 2016/ CE/ Union Européenne.
http://europa.eu/rapid

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 2 mois 24 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

27-Jul-201820-Jul-201813-Jul-201806-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici