Lire cet article dans:

OMS: Bonnes pratiques pour la désignation de nouvelles maladies infectieuses

En 2009 la confusion faite entre les souches d’« influenza porcine classique » (classical swine influenza), de « grippe porcine » (swine flu) et de « grippe pandémique » (pandemic influenza) est devenue un sujet de discussion dans les médias.

Jeudi 14 Mai 2015 (il y a 2 ans 11 mois 10 jours)

De nouvelles maladies émergentes viennent affecter chaque année le monde dans lequel nous vivons et, au cours de ces quelques dernières décennies, la désignation des maladies nouvelles est devenue de plus en plus problématique. Des formulations inexactes ou mal conçues ont eu d’importantes répercussions locales, bien qu’involontaires, sur la culture, le tourisme et l’économie rurale en général. Pour éviter de telles situations, l’Organisation Mondiale de la Santé animale (OIE) a travaillé avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ainsi qu’avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) afin de mettre au point une méthodologie commune pour nommer les maladies infectieuses émergentes, quelle que soit l’espèce dans laquelle cette maladie a été pour la première fois observée. Cette méthodologie devrait être appliquée par la communauté de la santé humaine tout comme par la communauté zoosanitaire de façon logique et cohérente.

Par exemple, en 2009 la confusion faite entre les souches d’« influenza porcine classique » (classical swine influenza), de « grippe porcine » (swine flu) et de « grippe pandémique » (pandemic influenza) est devenue un sujet de discussion dans les médias. La communauté sanitaire internationale a fini par être confrontée à la difficulté de faire adopter aux médias la désignation officielle agréée de « grippe pandémique H1N1 2009 ». Plus récemment, un nom stigmatisant une région a été donné à une maladie respiratoire due à une souche spécifique du coronavirus, maladie appelée « Syndrome respiratoire du Moyen-Orient », causant involontairement des retombées économiques et sociales négatives pour cette région.

Après plusieurs années de travail mené en commun avec ses partenaires internationaux, l’OIE salue la publication de Bonnes pratiques pour la désignation de nouvelles maladies infectieuses humaines par l’Organisation Mondiale de la Santé. Ce document peut être trouvé sur le site de l’OMS et une lettre d’annonce émanant des trois organisations internationales impliquées dans ce processus, à savoir la FAO, l’OIE et l’OMS, a été publiée la semaine dernière sur le site web de Science.

 

Jeudi, 8 mai 2015/ WHO.
http://www.who.int/

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 10 mois 29 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

20-Avr-201813-Avr-201806-Avr-201829-Mar-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici