Lire cet article dans:

Projet de collaboration UE-Chine pour améliorer la sécurité alimentaire

Le programme H2020 de l'Union Européenne et le Ministère de la Science chinois ont reçu 10 M € pour une collaboration UE-Chine pour améliorer la sécurité alimentaire et lutter contre la fraude.

Vendredi 30 Juin 2017 (il y a 1 ans 3 mois 22 jours)
J'aime

L'Institut pour la Sécurité Alimentaire Mondiale de la Queen's University de Belfast, Irlande du Nord, sera à la tête de l'un des projets de sécurité alimentaire les plus importants du monde, mis en place en Europet et en Chin. Le projet EU-China-Safe incorporera les principaux acteurs de l'industrie alimentaire, organisations de recherche et gouvernement de deux des domaines commerciales les plus importants du monde.

Selon le professeur Yongning Wu, directeur du Centre National chinois pour l'Evaluation de Risques de Sécurité Alimentaire (CFSA) et coordinateur de la partie chinoise du projet : "La collaboration EU-China-Safe entre les deux régions commerciales est de grande importance pour aider à fournir des aliments sûrs et authentiques à tous les citoyens".

La fraude alimentaire se manifeste de diverses manières. En Europe en 2013, par exemple, de la viande de cheval a été étiquetée et vendue comme étant de la viande de boeuf, et en 2014 en Chine, des eaux usées et des résidus d'abattoirs ont été ajoutés dans de l'huile illicite utilisée en temps qu'huile de cuisine.

L'incidence de cas rapportés de fraude alimentaire est en hausse à l'échelle mondiale et on l'estime à 46 milliards d'euros par an. Un réseau mondial de distribution d'aliments de plus en plus complexe augmente les risques de maladies graves transmises par les aliments. EU-China-Safe a pour objectif de réduire la fraude alimentaire et d'améliorer l'inocuité des aliments, en se basant sur l'amélioration de la législation alimentaire, l'inspection des aliments et l'augmentation de l'accès à l'information sur les deux continents.

D'après le professeur Chris Elliot, vice-recteur de la Queen's University et coordinateur du projet : "Il y a un besoin urgent d'agir internationalement en réponse aux menaces émergentes en sécurité alimentaire et fraude. Le fait de travailler comme une coalition de 33 partenaires, de partager des connaissances et de tirer le plus possible parti des technologies, permettra à l'industrie alimentaire de fournir des aliments plus sûrs et authentiques, améliorant la confiance des consommateurs et facilitant l'expansion du commerce entre l'UE et la Chine".

La collaboration engage 33 partenaires, dont 15 de l'UE et 18 de Chine.

Jeudi 15 juin 2017/ Horizon 2020 Projects/ Union Européenne.
http://horizon2020projects.com

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

19-Oct-201812-Oct-201805-Oct-201828-Sep-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici