Lire cet article dans:

Ukraine : présence de PEDv suspectée

D'après les informations publiées par le Département de l'Agriculture des Etats-Unis, depuis 2014, les producteurs porcins d'Ukraine auraient signalé la présence de nombreux foyers de PED.

Jeudi 22 Janvier 2015 (il y a 3 ans 3 mois 4 jours)

D'après les informations publiées par le Département de l'Agriculture des Etats-Unis, depuis début 2014, les producteurs porcins d'Ukraine auraient signalé la présence de nombreux foyers de diarrhée épidémique porcine (PED). Cette situation mettrait en risque les pays voisins de l'Union Européenne tels que la Pologne, la Roumanie, la Hongrie et la Slovaquie.

Il est important de signaler que, jusqu'à présent, les autorités vétérinaires du pays n'ont pas confirmé officiellement la présence du PEDv.

Selon l'USDA, le virus ukrainien de la PED serait similaire à un virus identifié en Chine en 2010 et à ceux des Etats-Unis de 2013, mais ne ressemble pas aux virus identifiés auparavant en Europe.

 

Lundi 15 décembre 2014/ USDA/ Etats-Unis.
http://gain.fas.usda.gov

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 11 mois

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

20-Avr-201813-Avr-201806-Avr-201829-Mar-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici