Forum

jm LEMETAYER botte le cul a la filière

 OLMER

1 06-Mai-2009 20:30 (il y a 13 ans 4 mois 18 jours)

le président de la FNSEA botte le cul a BLOC H ,CALVE,et toute la bande d incompétant qui ne jurent que de subventions bande de con faite moin de cochon ils seront rare et chère mais vous avez de la merde dans les oreilles!! démissionnez ou bougez votre cul
 seb

2 06-Mai-2009 21:48 (il y a 13 ans 4 mois 18 jours)

enfin une bonne remarque.ça fait un an que je n intervient plus sur ce forum vu tout le blabla que l on raconte.une bonne foi pour toute,si vous voulez que le cadran remonte, il faut baisser l offre de façon drastique et en plus vous gagnerez en croissance,veto ...
 tete de mule

3 07-Mai-2009 9:08 (il y a 13 ans 4 mois 17 jours)

reprenons la main ce que nous perdrons en prix de revient doit etre compensé par le prix de vente
mais qui va prendre la decision une foi de plus il n y aura pas d unanimité la crise n est pas finit ...
 tete de mule

4 07-Mai-2009 9:11 (il y a 13 ans 4 mois 17 jours)

AIDE TOI OU PERSONNE NE T AIDERA !
 logique

5 07-Mai-2009 11:30 (il y a 13 ans 4 mois 17 jours)

l'essentiel des eleveurs sont en filiere ... le porc est mal payé, les eleveurs ont des difficultés, la filiere soutient les eleveurs ce qui permet de maintenir des volumes suffisants pour continuer a mal payer le cochon .... etc etc ....
 Eleveur libéral

6 07-Mai-2009 11:52 (il y a 13 ans 4 mois 17 jours)

Oui logique et c'est ça qui ne va pas car un éleveur "soutenu" par sa filière perd son indépendance et ne peut plus rien dire.
Le soutien aux éleveurs ne devrait être réalisé QUE par les banques et tout irait beaucoup mieux.
La production baisserait beaucoup plus vite en cas de crise et le marché réagirait.
 marredescours

7 07-Mai-2009 12:29 (il y a 13 ans 4 mois 17 jours)

sauf que ceux qui n'ont plus de tresorerie,ce sont les jeunes et les jeunes seulement,arretez un peu de pleurer pour ne rien dire.
qu'est ce que vous ferez si demain il n'y a plus de releve?vos elevages ne vaudront plus rien,meme neuf.
on dirait que vous avez oublie qu'un jour vous etiez jeunes,quand on reprend derriere un tiers avec pour seul bagage la volonte,on est tres fragile,donc je trouve normal qu'une coop puisse aider un jeune a un moment donne pour lui permettre de tenir jusqu'a des jours meilleurs
 tete de mule

8 07-Mai-2009 14:07 (il y a 13 ans 4 mois 17 jours)

cela fait 10ans que j attend des jours meilleurs
maredescours l espoir fait vivre ( survivre et encore!)
 Eleveur libéral

9 07-Mai-2009 15:59 (il y a 13 ans 4 mois 17 jours)

Le jeune "soutenu" par sa coop n'a plus son mot à dire dans la gestion de son élevage, il doit utiliser les aliments, les produits vétérinaires et les reproducteurs vendus par la coop.
Et ensuite ce jeune va se targuer du statut de "chef d'entreprise" !
Un chef d'entreprise qui n'a qu'un seul client et un seul fournisseur ?
Laissez moi rire !
La coop de son côté s'assure un approvisionnement garanti pour de longues années.
Et cerise sur le gâteau, le jeune va être co-opté pour devenir (suprême honneur), administrateur de la coop.
La boucle est ainsi bouclée et ainsi fonctionne la filière.
 sity

10 07-Mai-2009 21:42 (il y a 13 ans 4 mois 17 jours)

Eleveur libéral serait il pas vieux jeu,j'ai connu deux générations,parents et grands parents,chaque changement de main était toujours sujet à polémique se refusant toute nouvelle métode et pourtant 50 ans plus tard,ils nous à fallu admettre le changement, l'éleveur libéral d'en temps devra forcement revoir sa vision futur,on évolue avec l'économie et non l'inverse et demain la nouvelle génération d'éleveurs ne pouront pas toute etre indépendante au vu de la situation actuelle...
 Léon

11 08-Mai-2009 9:18 (il y a 13 ans 4 mois 16 jours)

Sity , ton analyse , si elle se vérifie , est désastreuse...Cela signifierait que des RTT-boy dicteraient la conduite d'entreprise ?
Quelle réussite promettre à ces jeunes "assistés", "intégrés" , "salariés" de leur coop... Je préfererai un système plus franc : l'élevage appartient à la coop. et le jeune est carrément salarié (pour bénificier des rtt, du chomage etc...). L'avantage c'est qu'à moyen terme l'élevage serait en faillite , de ce fait la coop. elle même serait en difficulté , ce qui provoquerait enfin une remise à plat de notre organisation...
Biensûr que ça n'arrivera pas. Nos coop. sont malignes, il vaut mieux exploiter nos jeunes ,c'est plus profitable et moins risqué! Etant donné la létargie spontané de nos syndicalistes -dès qu'un éleveur est en difficulté avec sa coop.- ils auraient tort de ne pas en abuser...

 marredescours

12 08-Mai-2009 9:46 (il y a 13 ans 4 mois 16 jours)

tout a fait d'accord,l'eleveur doit pouvoir rester maitre chez lui,mais a un moment donne si ca ne passe pas et qu'il a besoin de fraiche,il se retourne vers sa banque pour qui c'est le job de preter le grizbi,mais si la banque refuse,que faut il faire?qui prete?est ce que eleveur liberal tu serais pret a preter a un jeune qui exploite a cote de toi ou es tu pret a reprendre son elevage?je crois que la question est la...
depuis toujours le malheur des uns a fait le bonheur des autres,et la production au lieu d'arreter avec le depot de bilan a continuer sous une autre entite.
il ne faut pas prendre les jeunes que pour des blaireaux,si on n'a pas forcement de l'experience,on a la hargne,mais aujourd'hui c'est l'economie qui dirige le monde,et un jeune n'a pas l'economie qui va avec sa volonte.des discours j'en ai entendu comme quoi il fallait aider les jeunes,que c'est dur pour les jeunes,que c'est l'avenir...c'en est reste aux discours,rien de concret,alors messieus les decideurs c'est a vous
 sity

13 08-Mai-2009 10:49 (il y a 13 ans 4 mois 16 jours)

LEON,mon analyse est désastreuse,peut-etre mais je suis sans aucun doute pas si loin de la vériter,si ça ne tenait qu'à mon idée, mais malheuresement la situation que nous vivons je ne les pas décidé c'est le systeme et comme je l'ais précedement écrie tout les jeunes d'aujourd'hui et demain ne pouront pas etre libéral car le nerf de la guerre n'est pas seulement technique mais financier et une fois de plus nos coops l'on bien compris,et l'éleveur a encore une fois de plus perdu la main...Si groupement libéraux existes,ils serait temps qu'ils se bouges le c...
 francois

14 08-Mai-2009 11:49 (il y a 13 ans 4 mois 16 jours)

non mais je reve c est quoi ces theories ???
pour qu un jeune s en sorte il faut du prix c est tout .
si il n y a plus de jeunes qui s installent et que les qques qui l ont fait il y a peu sont en cessation c est que l activitee n est pas rentable
donc comme disais Coluche :
"degagez y a rien a voir"
le prix le prix le prix
 bob

15 08-Mai-2009 13:50 (il y a 13 ans 4 mois 16 jours)

si ce n'est pas rentable, c'est peut etre aussi qu'un certain nombre d'eleveurs ne se remet pas en question et continue de tourner sur le schema traditionel proné par nos chers groupements ( occupez vous de la technique , on s'occupe du reste!!)
Si les eleveurs en filiere ont besoin du financement des coops, il faut peut etre penser changer de systeme (et de coop)
Accepter un financement autre que bancaire, c'est dans 90 % des cas comme commencer à creuser sa tombe.
Solution : imagination, concurrence,independance, COMMERCE

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent ajouter des messages sur le forum