Lire cet article dans:

Bayer et Monsanto s’apprêtent à former un leader mondial de l’agriculture

Bayer fera l’acquisition de Monsanto pour un montant de 128 dollars par action

Jeudi 15 Septembre 2016 (il y a 11 mois 3 jours)

bayer.gifBayer et Monsanto ont annoncé ce jour la signature d’un accord de fusion définitif selon lequel Bayer fera l’acquisition de Monsanto pour un montant de 128 dollars par action dans le cadre d’une transaction en espèces. Le Conseil d’administration de Monsanto, le Directoire de Bayer et le Conseil de surveillance de Bayer ont approuvé l’accord à l’unanimité. Sur la base du cours des actions de clôture de Monsanto du 9 mai 2016, veille de la première proposition écrite de Bayer à Monsanto, l’offre représente une prime de 44 pour cent par rapport à ce prix.

« Nous sommes ravis d’annoncer la fusion de nos deux grandes entreprises. Il s’agit d’une étape importante pour notre activité Crop Science, qui renforce le leadership de Bayer comme société innovante spécialisée dans les Sciences de la vie avec une position dominante dans ses segments clés. Cette opération apporte une valeur ajoutée considérable aux actionnaires, à nos clients, aux employés et à la société dans son ensemble », a déclaré Werner Baumann, CEO de Bayer AG.

« L’annonce d’aujourd’hui est l’aboutissement de tout ce que nous avons accompli et illustre la valeur que nous avons créée pour nos parties prenantes chez Monsanto. Nous pensons que cette fusion avec Bayer représente une très grande valeur pour nos actionnaires, notamment en raison de la nature de la transaction entièrement en espèces », a déclaré Hugh Grant, président et directeur général de Monsanto.

2016-0203-1.jpg

Des solutions améliorées pour les producteurs

Cette transaction regroupe deux entreprises différentes, mais hautement complémentaires. L’entreprise née de la fusion bénéficiera du leadership de Monsanto dans le segment Seeds & Traits et de la plate-forme Climate Corporation avec la vaste gamme de produits Crop Protection de Bayer qui couvre un ensemble complet d’indications et de cultures dans toutes les régions clés. Ainsi, les producteurs bénéficieront d’un vaste ensemble de solutions qui répondront à leurs besoins actuels et futurs, y compris des solutions optimisées pour les secteurs des semences et des traits, de l’agriculture numérique et de la protection des cultures.

L’opération permettra également le regroupement des principales capacités d’innovation et des plates-formes de technologie R&D des deux entreprises, avec un budget en R&D pro forma annuel d’environ 2,5 milliards d’euros. À moyen et long terme, l’entreprise née de la fusion sera en mesure d’accélérer l’innovation et apportera aux clients des solutions et des produits optimisés, basés sur des connaissances agronomiques et analytiques et soutenus par les applications de l’agriculture numérique. Ces solutions et produits doivent apporter des avantages significatifs et durables aux agriculteurs : approvisionnement optimisé, amélioration de l’aspect pratique, hausse des rendements, meilleure protection de l’environnement et contribution au développement durable.

« L’industrie agricole est au cœur de l’un des principaux défis actuels : nourrir 3 milliards de personnes supplémentaires dans le monde d’ici 2050 dans le respect de l’environnement. Nos deux entreprises ont estimé que cet enjeu nécessitait une nouvelle approche qui intègre de manière plus systématique l’expertise dans le domaine des semences, des traits agronomiques et de la protection des cultures, sans oublier les produits de biocontrôle. Ce défi exige également un engagement fort en faveur de l’innovation et l’utilisation de pratiques agricoles durables », a déclaré Liam Condon, membre du comité directeur de Bayer AG et directeur de la division Crop Science.

« Nous entrons dans une nouvelle ère de l’agriculture, avec des défis importants qui exigent des solutions et des technologies innovantes et durables pour que les producteurs puissent produire davantage avec moins. Cette fusion avec Bayer permettra de créer un centre d’innovation qui associe le portefeuille de protection des cultures de Bayer à nos outils de pointe en matière de semences, de traits agronomiques et d’agriculture numérique pour aider les producteurs à relever les défis de demain. Ensemble, Monsanto et Bayer s’appuieront sur leur longue tradition et sur leur capacité avérée à promouvoir l’innovation dans l’industrie agricole, en proposant aux producteurs un ensemble de solutions plus complet et plus vaste », a déclaré Hugh Grant.

Septembre 15, 2016 - Bayer

Actualités des entreprises

Le Space en chiffres16-Sep-2016 il y a 11 mois 2 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags