Lire cet article dans:

L'élevage de porcs et volailles à faibles émissions : les laveurs d’air sans pitié pour l’ammoniac, les odeurs et la poussière (1/2)

L’évacuation à l’air libre est effectuée après un passage par une paroi de racines d’arbres.
L’évacuation à l’air libre est effectuée après un passage par une paroi de racines d’arbres.

« La plupart des systèmes fonctionnent comme une machine à laver » - Partie 1.

L’élevage des porcs et des volailles représente une part importante de l’élevage en Allemagne. 147 millions d’animaux vivent dans les bâtiments avicoles d’Allemagne tandis que le nombre de porcs s’élève à près de 27 millions. Comme la population animale a atteint un niveau élevé dans certaines régions d’Allemagne, les agriculteurs sont tenus de réduire les émissions, en particulier sur les sites particulièrement touchés. Le traitement de l’air évacué est donc devenu un élément essentiel du vaste programme de réduction des émissions.

Depuis de nombreuses années, avec ses propres systèmes de traitement de l’air évacué, Big Dutchman accompagne cette tendance vers un élevage à faibles émissions. En 2016, Big Dutchman a notamment acquis l’entreprise néerlandaise Inno+, qui est l’un des fournisseurs leaders de systèmes de traitement de l’air évacué et de récupération de chaleur.

Dans l’entretien ci-après, qui se compose de deux parties, Roland Tapken, expert de Big Dutchman en traitement de l’air évacué, explique pourquoi la protection contre les émissions joue un rôle important dans l’agriculture, comment les laveurs d’air fonctionnent et quelles solutions sont proposées par l’équipementier Big Dutchman.

La première partie porte sur des questions générales relatives au traitement de l’air évacué.

Pourquoi le traitement de l’air évacué est-il nécessaire en Allemagne ?

Roland Tapken : Nous avons dans ce pays de fortes concentrations régionales et locales de bâtiments d’élevage de porcs et de volailles. Le Land de la Basse-Saxe en est un bon exemple. Plus de 50 % de toutes les volailles du pays se trouvent ici, tandis que 58 % de tous les porcs sont élevés en Basse-Saxe et en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Ces concentrations découlent de l'histoire de la croissance des structures auxquelles appartiennent également les fabriques d'aliments pour animaux et les abattoirs. La mutation des structures vers des complexes plus grands joue aussi un rôle important.

Ceci s’est accompagné d’une augmentation des émissions d’ammoniac, des odeurs et de la poussière au niveau régional. Les autorités contrôlent les émissions en rapport avec les sites. Ainsi, actuellement huit autorisations de nouvelles constructions sur dix sont associées à l’installation d’un système de traitement de l'air évacué.

Comment les systèmes de traitement de l’air évacué parviennent-ils à séparer les matières de l’air ?

Roland Tapken : Le principe de fonctionnement est en fait simple. La plupart des systèmes fonctionnent comme une machine à laver. C’est-à-dire que l’air vicié est lavé et débarrassé des impuretés. À la fin du lavage, de l’air nettoyé quitte le bâtiment d’élevage.

Et qu’est-ce qui est généralement utilisé ?

Roland Tapken : Les laveurs d’air sont les plus demandés. Il existe des laveurs d'air biologiques et chimiques à une étape, ainsi que des laveurs à plusieurs étapes. Pour tous les laveurs, le principe de base est le même : les parois de nettoyage sont remplies de corps de remplissage et arrosées d’eau de nettoyage en continu. Les composants de l’air vicié sont ainsi retirés.

Les agriculteurs peuvent-ils installer ultérieurement un laveur d’air dans un bâtiment existant ?

Roland Tapken : Un montage ultérieur est bien entendu possible. Pour cela, les bâtiments doivent être à ventilation forcée.

La deuxième partie de l’entretien concerne les solutions de Big Dutchman pour le traitement de l’air évacué.

Novembre 2019 - Big Dutchman

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags