Lire cet article dans:

Utilisation de barrières physiques pour définir les limites de biosécurité

L'installation de barrières physiques à des points stratégiques d'entrée de personnel aide à définir des zones de biosécurité différentes dans l'exploitation. Cette méthode est commune dans les fermes où il n'y a pas de séparation claire entre les zones de niveaux différents de biosécurité. 

Objectif

L'installation de barrières physiques à des points stratégiques d'entrée de personnel aide à définir des zones de biosécurité différentes dans l'exploitation. Cette méthode est commune dans les fermes où il n'y a pas de séparation claire entre les zones de niveaux différents de biosécurité. Ces barrières permettent le mouvement de personnel de façon à ce que la biosécurité externe s'améliore, en évitant l'entrée de maladies dans les installations, et la biosécurité interne, en minimisant la transmission de maladies dans la ferme. Dans certains cas, elles ne délimitent que le changement de chaussures, et dans d'autres, un changement complet de vêtements et de chaussures.

 

Description de l'astuce

L'utilisation de barrières physiques (comme des douches, des bancs de style “danois”, des murs bas ou des planches) dans les couloirs ou zones de passage délimitent la fin d'une zone et le début d'une autre en matière de biosécurité. Ceci sera crucial pour diminuer l'entrée ou la transmission de maladies entre zones au sein de l'exploitation. Toutes les méthodes, pour être efficaces et facilement applicables, doivent être CLAIREMENT DEFINIES et être PRATIQUES.

Dans les exploitations des Etats-Unis, l'utilisation de ces barrières pour délimiter les zones de biosécurité  est très habituelle. Normalement, elles sont installées à des endroits où le changement de chaussures est obligatoire (exemples sur les photos 1,2, 3 et 4).

 

Separación de zonas dentro de una granja

Photo 1 : Séparation de zones dans une exploitation. La cloison au sol rappelle aux exploitants le changement de chaussures obligatoire entre les couloirs de la ferme et les zones de bureau/réfectoires. Photo 2 : Mur bas servant de banc qui indique le changement de chaussures avant l'entrée aux douches. Il délimite la séparation entre l'extérieur de la ferme (chaussures de ville) et la zone neutre de passage aux douches (sans chaussures).

Separación de zonas dentro de una granja

Photo 3 : Mur bas indiquant le changement de chaussures avant l'entrée des douches.

Photo 4 : Barrière physique séparant 2 zones de biosécurité différentes dans la ferme. Voici un exemple d'utilisation possible de planche fine dans un endroit où l'espace est limité, pour créer une barrière de type "banc danois".

Articles

Assistance à la mise-bas : extraction des porcelets (I)25-Mai-2016 il y a 3 ans 6 mois 20 jours
Insémination sans les mains13-Avr-2016 il y a 3 ans 8 mois 2 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags