Expériences nord-américaines d’éradication du SDRP

Dans une récente publication du Journal de l'American Veterinary Medical Association, le coût du SDRP a été estimé à 560 millions de dollars annuels (Neuman et al, 2005). Dans cet article plusieurs observations intéressantes ont été faites comme, par exemple, que ce chiffre ne représenterait que les coûts directs (dus aux pertes de production). Autrement dit, cette estimation ne tenait pas compte des co&ucir...

Lundi 29 Janvier 2007 (il y a 11 ans 8 mois 17 jours)
J'aime


Dans une récente publication du Journal de l'American Veterinary Medical Association, le coût du SDRP a été estimé à 560 millions de dollars annuels (Neuman et al, 2005). Dans cet article plusieurs observations intéressantes ont été faites comme, par exemple, que ce chiffre ne représenterait que les coûts directs (dus aux pertes de production). Autrement dit, cette estimation ne tenait pas compte des coûts supplémentaires dus à la vaccination, aux tests diagnostiques, aux traitements des infections virales secondaires au SDRP...etc. Ainsi, cette estimation de 560 millions de dollars est très prudente et en-dessous de la réalité.
Une autre observation remarquable faite par les auteurs est que 88% des pertes (quelques 496 millions) se produisaient en engraissement, par rapport aux 67 millions en maternité. Finalement, en ajustant ce coût au prix du dollar de 2004, une fois l'étude réalisée, le coût du SDRP dépassait largement les coûts prévus pour la Peste Porcine Classique et l'Aujeszky aux USA (respectivement 364 et 36 millions).

Le fait que ces deux pathologies aient été éradiquées aux USA a entraîné un débat sur la possibilité d'éradiquer le SDRP du cheptel porcin américain. En 2005 l'Association Américaine de Vétérinaires de Porcs (AASV) a publié une déclaration sur l'éradication du SDRP dans laquelle on pouvait lire :

 

 

“Le Syndrome Dysgénésique et Respiratoire Porcin (SDRP) est une pathologie significativement limitante de la production avec un coût estimé pour l'industrie des USA d’environ 560 millions de dollars annuels. Le contrôle de la maladie au moyen de méthodes traditionnelles n'est pas efficace dans tous les cas, c'est pourquoi l'AASV pense que l'éradication dans l'industrie porcine américaine est un objectif à long terme. L'AASV conduira le processus en collaborant avec l'industrie porcine pour promouvoir des efforts conjoints dans l'éradication du SDRP au niveau local, régional et national, en communiquant sur ce besoin, en recherchant des sources de financement et en collaborant pour le transfert d'information sur les nouveautés en rapport avec le SDRP et de technologie entre ses membres, pour atteindre ces objectifs."


Après la publication de cette déclaration, des groupes de travail se sont formés dans tout le pays pour s'assurer de la possibilité d'éliminer le virus et d'éradiquer la maladie d'une région ou d'un groupe d'élevages.

Le premier groupe à s'être organisé dans un effort de collaboration fut en Ontario, Canada, connu sous le nom OSHAB (l'Ontario Swine Health Advisory Board). Les membres de l'OSHAB comprennent l'Ontario Association of Swine Veterinarians, l'Ontario Pork Industry Council et quelques secteurs de l'industrie porcine de l'Ontario. Ce groupe travaille avec la Faculté de Vétérinaire de l'Ontario de l'Université de Guelph et a obtenu un important financement, qui sera destiné à la recherche sur le SDRP.

Après l'initiative de l’OSHAB, l'AASV est en train d'organiser la North American PRRS Eradication Task Force. Les membres de cette Task Force représenteront des parties impliquées de tout le pays, comprenant des vétérinaires, des chercheurs et des producteurs. Ce service fonctionnera comme un comité de direction qui guidera, informera et coordonnera le processus. Il diffusera l'information sur la progression de ces efforts et toute autre information pertinente afin d’atteindre les objectifs à long terme de l'AASV. On espère que ces efforts amélioreront la communication et la collaboration entre les groupes et stimuleront l'initiation de projets pilotes régionaux d'éradication pour démontrer que l'éradication durable est possible à l'intérieur d'un groupe d'élevages.

 

 

 

 

L'utilisation d'outils de diagnostic permettra aux vétérinaires et aux éleveurs de travailler ensemble à l'éradication du SDRP.

En plus de ce défi d'organiser une telle infrastructure, un autre grand obstacle dans l'initiation de projets régionaux est l'éradication durable. Alors qu'il a été clairement démontré que le SDRP peut être éliminé des élevages en utilisant certaines méthodes bien décrites, la prévention de la réintroduction de nouvelles souches est difficile.
Une grande partie de la recherche s'est ainsi centrée sur les voies de transmission du virus et sur la validation de protocoles de biosécurité pour prévenir la dissémination. Alors que beaucoup d'efforts ont été faits sur la biosécurité du transport, les programmes de contrôle des insectes et la compréhension du rôle du personnel et des vecteurs inanimés dans la dissémination du virus, les élevages continuent à se réinfecter. Des approches récentes sur le rôle du pouvoir pathogène des souches dans la transmission du virus du SDRP par les aérosols ont relancé une grande activité de recherche sur l'aérobiologie du virus à l'Université d'Iowa et sur la biosécurité des aérosols à l'Université du Minnesota. Ces deux groupes collaborent pour comprendre les facteurs importants de risque de la dissémination par des aérosols et pour développer et analyser les méthodes rentables de filtration de l'air qui réduisent le risque par cette voie de transmission. On espère qu'une fois cette information disponible, les producteurs et les vétérinaires pourront travailler ensemble pour mettre en application des plans locaux d'éradication et de biosécurité et pour obtenir un pas important dans l'éradication du SDRP du cheptel porcin des EU.

 

 

Articles

Expériences françaises d’éradication du SDRP12-Fév-2007 il y a 11 ans 8 mois 4 jours
Eradication du SDRP15-Jan-2007 il y a 11 ans 9 mois 1 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags