Lire cet article dans:

Attitudes des Européens à l’égard du bien-être animal

Une majorité absolue d’Européens (94%) partagent l’avis qu'il est important de protéger le bien-être des animaux d'élevage.

Jeudi 24 Mars 2016 (il y a 2 ans 8 mois 20 jours)
J'aime

La Direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire a consulté les citoyens européens pour recueillir leurs avis sur le bien-être animal. Les principaux objectifs de cette étude sont de comprendre la relation entre les Européens et le bien-être animal au sein de l'UE, évaluer la connaissance des Européens et l'importance perçue des points clés de la stratégie pour le bien-être des animaux et définir les avis des Européens sur la disponibilité et la reconnaissance de produits provenant de systèmes de production respectueux du bien-être animal.

Quelques résultats:

  • Compréhension générale du bien-être animal : Près de la moitié des Européens (46%) considère que le bien-être animal « correspond au devoir de respecter tous les animaux », tandis qu’un peu moins de répondants (40%) indiquent qu’il « concerne la façon dont les animaux d’élevage sont traités, en leur offrant une meilleure qualité de vie ». Il est intéressant de noter que la proportion de citoyens qui comprend que le bien-être animal « va au-delà de la protection des animaux » (18%) est très proche de ceux qui ont mentionné qu'« il s’agit de la même chose que la protection des animaux » (17%). En outre, la même proportion de répondants répond que le bien-être des animaux « contribue à une meilleure qualité des produits animaux » (17%).
  • L'importance de protéger le bien-être des animaux d'élevage : Une majorité absolue d’Européens (94%) partagent l’avis qu'il est important de protéger le bien-être des animaux d'élevage. Plus de la moitié des répondants (57%) considèrent qu’il est « très important » et 37% « plutôt important ».
  • L’importance de mieux protéger le bien-être des animaux d'élevage : Le 82% estiment que le bien-être des animaux d'élevage devrait être mieux protégé qu’aujourd’hui, 44% ont un avis plus tranché, ajoutant « oui, tout à fait ».
  • Information et d'éducation sur le bien-être animal : La majorité absolue des Européens (87%) considèrent que les campagnes d'information sur le bienêtre animal est un bon moyen d'influencer les attitudes de la jeune génération envers les animaux (48% de « tout à fait » et 39% de « probablement »). Près des deux tiers des Européens (64%) ont indiqué qu'ils aimeraient avoir plus d'informations sur les conditions dans lesquelles les animaux d'élevage sont traités dans leur pays.
  • Elaborer des normes internationales : Les Européens sont plus susceptibles d'être tout à fait d'accord que « les produits importés provenant de pays hors de l’UE devraient respecter les mêmes normes de bien-être animal que celles appliquées dans l’UE » (93%), dont près de deux tiers des répondants (62%) sont « tout à fait d'accord ».
  • Le respect des normes de l'UE : La majorité absolue des citoyens de l'UE (54%) soutiennent que le meilleur moyen repose sur les certifications délivrées par l'UE.
  • Volonté de payer plus pour les produits respectueux du bien-être animal : 59% des citoyens de l'UE ont indiqué qu'ils seraient prêts à payer plus. Plus précisément, plus d'un tiers (35%) de répondants sont prêts à payer jusqu'à 5% de plus, et plus d'un répondant sur dix (16%) est prêt à payer 6 à 10% de plus pour des produits provenant de systèmes de production respectueux du bien-être animal. De très faibles proportions d'Européens sont prêts à payer de 11 à 20% de plus (5%) ou plus de 20% (3% des répondants). En revanche, plus d'un tiers des citoyens de l'UE (35%) ne sont pas prêts à payer plus et un petit pourcentage a mentionné spontanément (4%) que cela dépendait du prix du produit.
  • Intérêt pour les labels identifiant les produits respectueux du bien-être animal : Plus de la moitié des citoyens de l'UE (52%) recherchent les labels identifiant de tels produits lors de leurs achats. Plus d'un quart des répondants (27%) recherchent les labels « parfois », contre 25% qui regardent « la plupart du temps ». En revanche, 37% des répondants ne regardent jamais ou très rarement les labels identifiant ces produits (23% « jamais », 14% « très rarement »), et un Européen sur dix (10%) ne connaissait pas l’existence de ces labels.
  • Le choix actuel de produits respectueux du bien-être animal dans les magasins : Une majorité relative d'Européens (47%, +9 points de pourcentage) estime qu'il n’y a actuellement pas de choix suffisant de denrées alimentaires respectueuses du bien-être animal dans les magasins et supermarchés.

Mars 2016/ CE/ Union Européenne.
http://ec.europa.eu/

Articles liés

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 6 mois 18 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

07-Déc-201830-Nov-201823-Nov-201816-Nov-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici