Lire cet article dans:

Avantages et défis de la mise en œuvre des normes de l'OIE

« Il est essentiel que les Services vétérinaires et les services de santé des animaux aquatiques appliquent davantage les normes internationales de l'OIE afin d'améliorer la santé et le bien-être animal, ainsi que la santé publique vétérinaire au niveau national, régional et international », a déclaré la Dre Monique Éloit, Directrice générale de l'OIE.

Jeudi 24 Mai 2018 (il y a 5 mois 25 jours)
J'aime

Durant la 86e Session générale de l'OIE, un rapport dressant l'état des lieux de la mise en œuvre des normes internationales de l'OIE au sein des législations nationales a été présenté. Celui-ci étudiait les avantages qu’en retirent les Pays membres, les problématiques rencontrées et les besoins de renforcement des capacités spécifiques qui y sont liés.

Pour obtenir cette vue d’ensemble, l'OIE a transmis un questionnaire à la totalité de ses 181 Délégués. 80 % d'entre eux ont répondu. Cette forte participation de la part des Pays membres montre l’importance qu’ils portent aux normes internationales de l'OIE. Leurs réponses ont permis de lister et analyser les obstacles rencontrés par les Pays membres dans leur utilisation des normes internationales de l'OIE. Les principaux obstacles à la mise en œuvre des normes de l'OIE au niveau national étaient :

  • Le manque de formation sur les normes de l'OIE, y compris dans le contexte de l'Accord SPS;
  • Le manque d’expertise technique ;
  • Des législations vétérinaires nationales obsolètes;
  • Le manque de confiance dans la mise en pratique de la gestion des risques ;
  • L'absence de transparence ;
  • L'incapacité des pays exportateurs et importateurs à faire appliquer les normes internationales de l'OIE par leurs partenaires commerciaux.

Selon les sondés, le rôle normatif de l'OIE et la proposition de formations et de matériels de communication pertinents aux législateurs sont cruciaux pour éviter la mise en place de ripostes infondées scientifiquement lors d'urgences sanitaires au niveau national et mondial.

Il a été souligné que le Processus PVS de l'OIE, un programme qui aide les pays à améliorer la performance de leurs Services vétérinaires, fournit un soutien important au pays en développement et trouve de plus en plus de domaines d'application dans les pays développés.

Mardi, 22 mai 2018/ OIE.
http://www.oie.int

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

16-Nov-201809-Nov-201802-Nov-201826-Oct-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici