Lire cet article dans:

Colombie : le nouvel accord avec l'OIE renforcera la santé animale

L’Institut colombien de l’agriculture, ICA, a signé un accord de coopération en matière d’assistance technique avec l’OIE, l’Organisation mondiale de la santé animale, afin que le pays reçoive un soutien international accru au cours des trois prochaines années, ce qui aidera à renforcer et à fortifier la santé animale et le développement du secteur de l'élevage sur le territoire national.

Mercredi 5 Juin 2019 (il y a 6 mois 7 jours)
J'aime

L'accord a été signé dans le cadre de l'Assemblée de l'OIE, qui se tient à Paris (France) et regroupe les entités de santé de 157 pays, sur les 183 participants.

Ce document permettra à la Colombie de faire partie du Fonds mondial de l'OIE pour la santé et le bien-être des animaux, dont les ressources seront distribuées du 1er juin 2019 au 30 mai 2022.

Le ministre Valencia Pinzón a souligné que cet accord établira trois lignes d'action selon lesquelles l'Institut et l'organisme mondial travailleront :

  • La première ligne portera sur le renforcement des activités de prévention et de contrôle du virus de la fièvre aphteuse, pour conseiller quant à l’élaboration de stratégies de surveillance et d’éradication de cette maladie transfrontalière, en reprenant les expériences des pays étant à présent indemnes de fièvre aphteuse sans vaccination.
  • Le second sera la création d'un groupe de coordination d'experts en Peste porcine africaine (PPA) chargé d'évaluer le risque d'introduction de cette maladie à la frontière, d'échanger des informations et de discuter de stratégies de prévention et de contrôle coordonnées aux niveaux national et régional, ainsi que de reprendre l'expérience de l'Union Européenne ayant évité la contamination et la propagation de la PPA.
  • Enfin, la troisième ligne d'action sera axée sur la filière aquacole du pays, à travers un projet de surveillance de la santé des animaux aquatiques. De fait, l'OIE propose que les fonds disponibles, dans le cadre de l'accord avec la Colombie, soient utilisés pour aider ce pays, le Pérou et l'Équateur à élaborer et à renforcer leur stratégie de surveillance visant à améliorer la santé des animaux aquatiques et, donc la sécurité alimentaire, grâce à une aquaculture efficace et durable.

Enfin, avec cet accord entre l'ICA et l'OIE permettra l'échange de connaissances et les professionnels colombiens auront la possibilité de participer aux différentes formations organisées par les pays membres, pendant la période d'application de l'accord.

Dimanche 26 mai 2019/ Ministère de l’Agriculture/ Colombie.
https://www.minagricultura.gov.co

Nouvelles

Nouvelles de Santé

La Pologne confirme le plus grand foyer de PPA05-Jun-2019 il y a 6 mois 7 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

06-Déc-201929-Nov-201922-Nov-201915-Nov-2019

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici