Lire cet article dans:

L’indice FAO des prix alimentaires recule en décembre 2014

Pour la troisième année consécutive, les prix de tous les groupes de produits sont en baisse en 2014, à l'exception de la viande.

Lundi 12 Janvier 2015 (il y a 3 ans 3 mois 14 jours)

L'indice mensuel des prix des denrées alimentaires de la FAO s'est contracté en décembre 2014 après trois mois de stabilité générale. Une offre soutenue et abondante de denrées alimentaires, des stocks record, un dollar plus fort et la chute des cours du pétrole ont contribué à cette baisse.

L'indice FAO des prix alimentaires s'est établi en moyenne à 188,6 points en décembre 2014, soit une baisse de 1,7 pour cent par rapport au mois précédent. Il a été plombé par la contraction des cours du sucre et de l'huile de palme.

Sur l'ensemble de 2014, l'indice FAO des prix alimentaires s'est établi en moyenne à 202 points, soit une baisse de 3,7 pour cent par rapport à 2013, et une troisième année consécutive de régression. Ce recul d'une année sur l'autre s'est produit malgré la bonne performance du sous-indice de la viande qui a atteint une moyenne annuelle exceptionnelle de 199 points, soit en hausse de 8,1 pour cent par rapport à 2013. Les cours des céréales, en revanche, ont chuté de 12,5 pour cent par rapport à l'année précédente sous l'effet des prévisions faisant état de récoltes record et de stocks abondants.

L'indice FAO des prix alimentaires est un indice pondéré par les échanges commerciaux qui permet de suivre les prix des cinq principaux groupes de produits alimentaires sur le marché international. Il agrège les sous-indices des prix des céréales, de la viande, des produits laitiers, des huiles végétales et du sucre.

Quatre de ces indices ont reculé en 2014 et sont quasiment ou presque à leurs niveaux les plus bas en cinq ans.

Tous les indices reculent hormis la viande

L'indice FAO des prix de la viande s'est quand même replié en décembre 2014 enregistrant une baisse de 1,9 pour cent par rapport au mois précédent sous l'effet du regain de vigueur du dollar américain qui a freiné les prix du bœuf et du mouton d'Océanie ainsi que les prix du porc en provenance d'Europe. Cependant à 204 points, cet indice est proche de ses sommets mensuels historiques et, sur une année complète, il a augmenté de 8,1 pour cent par rapport à 2013. Il est l'unique groupe de produits à enregistrer des prix moyens plus élevés sur l'année.

Jeudi, 8 janvier 2015/ FAO.
http://www.fao.org

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 11 mois

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

20-Avr-201813-Avr-201806-Avr-201829-Mar-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici