Lire cet article dans:

OIE : stratégie pour lutter contre l’antibiorésistance

L’antibiorésistance est en effet un défi mettant en péril la santé humaine, la santé animale et également le bien-être animal.

Jeudi 26 Mai 2016 (il y a 2 ans 2 mois 22 jours)
J'aime

À l’occasion de la 84e Session générale de l’Assemblée mondiale de ses délégués nationaux, l’OIE a présenté et proposé à adoption de ses membres les fondements de sa nouvelle stratégie pour lutter contre l’antibiorésistance. Construite sur la base du travail effectué depuis plusieurs années par l’Organisation pour préserver l’efficacité des antimicrobiens utilisés en médecine vétérinaire et contribuer à préserver celle des molécules utilisées en médecine humaine, cette stratégie vise à fournir aux pays les outils nécessaires pour les accompagner vers une meilleure prise en charge de la problématique, quelle que soit leur situation sanitaire actuelle.

Selon une étude de l’OIE, dans plus de 110 pays parmi les 130 interrogés, il n’existe pas de législation exhaustive et pertinente régissant les conditions d’importation, de fabrication, de distribution et d’utilisation des médicaments vétérinaires, antimicrobiens inclus. En conséquence, ces produits sont souvent en vente libre, et leur utilisation n’est pas encadrée par des professionnels de la santé animale. Le manque de contrôle de la qualité de ces produits est également très préoccupant : en effet, une enquête de 2012 montre que dans plus de 22 % des pays dotés d’une législation sur les médicaments vétérinaires, le contrôle qualité de ces derniers n’y avait pas été intégré.

La mise en œuvre des normes et recommandations internationales demande des efforts importants à l’échelle nationale, où les réalités de terrain sont parfois contraignantes, souvent du fait de l’absence de législation adaptée, du manque de moyens des Services vétérinaires et de l’existence de marchés parallèles hors du contrôle des autorités sanitaires.

C’est pourquoi, fidèle à ses valeurs de solidarité internationale, l’OIE a aujourd’hui présenté à ses Pays membres les fondements de sa stratégie pour les accompagner à l’échelon national, par étapes, afin de préparer le cadre législatif et de renforcer les capacités nécessaires pour une meilleure gestion de la problématique de l’antibiorésistance.

La mise en œuvre de cette stratégie permettra aux pays de bénéficier de l’ensemble des actions développées par l’OIE conformément à son mandat afin de mettre en œuvre les actions suivantes :

  • Règlementer la fabrication, la circulation et l’utilisation des antimicrobiens chez les animaux sur la base des normes internationales
  • Former les professionnels de la santé animale
  • Communiquer pour sensibiliser les acteurs
  • Mettre à disposition des produits de qualité et des alternatives à leur utilisation
  • Assurer la supervision par les vétérinaires de l’utilisation des antimicrobiens en santé animale pour un usage prudent et responsable
  • Surveiller les utilisations des antimicrobiens et le développement des résistances

 

Mardi, 24 mai 2016/ OIE.
http://www.oie.int/

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 2 mois 22 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

27-Jul-201820-Jul-201813-Jul-201806-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici