Lire cet article dans:

Projections de la récolte de maïs et de soja de l'USDA en février 2022

Le Ministère américain de l'Agriculture USDA a publié ses rapports mensuels sur l'offre et la demande de céréales et d'oléagineux, dans lesquels des ajustements importants ont été apportés aux volumes de récolte au Brésil et en Argentine, principalement pour le soja.

9 Mars 2022

Des facteurs météorologiques défavorables continuent de compliquer l’évolution des cultures de maïs et de soja en Argentine, tandis que de fortes pluies continuent de limiter les travaux de récolte des oléagineux dans le centre-ouest du Brésil, des situations qui soutiennent les prix des deux matières premières à la bourse de Chicago.

Maïs

Globalement, l'USDA estime que la production mondiale de maïs atteindra 1,205 300 milliards de tonnes (mt) pour la campagne 2021/22, soit 7,3% de plus que le chiffre consolidé pour la période 2020/21 (1,123 100 milliards t).

Pour les principaux producteurs mondiaux, il n'y a pas eu de variations significatives en comparaison avec le rapport de janvier dernier. En effet, pour les Etats-Unis, la production pour ce nouveau cycle se maintient autour de 383,9 t, avec une croissance de 7,1% par rapport à la récolte précédente (358,4 t). La Chine, quant à elle, devrait augmenter son offre nationale de 4,6% pour atteindre 272,6 t, suivie du Brésil, dont le volume de production devrait atteindre 114 t, soit une hausse de 31% par rapport à la saison 2020/21 (87 t). Enfin, viennent les productions de l'Union européenne et de l'Argentine, avec des volumes de 70 et 54 t, ce qui représente des hausses de 4,3 et 4,9% par rapport à la récolte précédente dans leur ordre.

Par ailleurs, les exportations mondiales de cette culture connaîtraient une croissance de 12,7%, passant de 180,8 millions de tonnes au cours de la période précédente à 203,7 millions de tonnes pour cette nouvelle saison. Cette évolution serait principalement soutenue par l'augmentation des volumes d'exportation du Brésil et de l'Union européenne, qui compenserait dans une large mesure la baisse prévue pour les États-Unis, qui réduiraient leurs expéditions à l'étranger de 11,9%, passant respectivement de 69,9 à 61,6 t.

Enfin, il convient de mentionner qu'une baisse de 11,9% est prévue pour les importations de maïs de la Chine, qui s'élèveraient à 26 t et seraient compensées par l'augmentation de sa production intérieure (+4,6%).

Soja

La production mondiale de l'oléagineux pour la nouvelle récolte diminuerait de 0,6% par rapport à la saison 2020/21, passant de 366,2 t à 363,9 t. Les États-Unis se distingueraient par la plus forte croissance parmi les principaux producteurs (+5,2%), passant de 114,7 à 120,7 t. De leur côté, les récoltes du Brésil et de l'Argentine diminueraient de 2,9% et 2,6%, pour atteindre des productions de 134 et 45 t dans cet ordre.

L'activité d'exportation pour cette nouvelle saison serait menée par le Brésil avec 90,5 t, en croissance de 10,8% par rapport à la saison précédente, tandis que les Etats-Unis n'atteindraient un volume d'exportation que de 55,8 t, soit une diminution de 9,3% par rapport à la dernière récolte. La Chine resterait le principal importateur avec 97 t.

USDA | Rédaction Service d’analyses économiques de 333 Amérique latine | https://www.usda.gov/

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste