Lire cet article dans:

Sécurité et santé au travail en production porcine : mesures préventives

Après avoir examiné les principaux dangers pour les producteurs porcins, cet article décrit les mesures pratiques à adopter pour les réduire.

Vendredi 23 Février 2018 (il y a 7 mois 1 jours)
J'aime

Risques respiratoires

Gaz
Dans un article précédent, le risque qu'entraînent les gaz dangereux du lisier (sulfure d'hydrogène (H2S), ammoniac (NH3) et méthane (CH3)) a été décrit.

L'exposition à de hautes concentrations de sulfure d'hydrogène peut entraîner la mort subite. L'exposition à l'ammoniac peut produire des maladies respiratoires chroniques, tout particulièrement combinée à la respiration de poussières au sein de l'exploitation. Le méthane peut provoquer des incendies ou des explosions. Le problème principal se pose avec la respiration anaérobie (sans oxygène) et les fosses profondes (mesurant plus d'1 m).

Prévention du rejet de gaz dangereux :

  1. S'il existe un problème de H2S persistant, vérifiez la teneur en sulfates de l'eau utilisée. Si leur concentration est élevée (plus de 250 ppm), il y aura également une teneur de H2S potentiellement élevée dans le lisier. Vous devrez trouver une nouvelle source d'eau : utilisez eau du réseau d'approvisionnement de la ville ou forez un nouveau puits.
  2. Choisissez un revêtement de sol lisse et facile à nettoyer, car 40% de l'NH3 dans l'air de l'exploitation provient des sols recouverts de lisier. Si le sol est propre, les niveaux d'ammoniac resteront faibles ; mettez donc en place une routine de nettoyage à haute pression toutes les 3-4 semaines pour réduire la teneur en NH3.
  3. Le risque d'un rejet brusque de H2S à partir du lisier liquide augmente avec l'agitation résultant du pompage. Plus le lisier est agité, plus il est probable que des concentrations toxiques de sulfure d'hydrogène soient rejetées. Commencez à agiter doucement et assurez-vous que la ventilation fonctionne à plein régime. NE RENTREZ PAS DANS LE HANGAR PENDANT L'AGITATION. Observez depuis l'extérieur si les porcs semblent agités ou nerveux. Si c'est le cas, arrêtez l'agitation et attendez quelques minutes. Ensuite, reprenez lentement et continuez à observer de l'extérieur. S'il est impossible de pomper la fosse sans nuire aux porcs, vous pouvez rajouter de la chaux éteinte dans la fosse pour réduire le pH, dans le but de conserver davantage de H2S en solution et d'éviter ainsi son rejet dans l'air.
  4. Évitez de trop remplir la fosse. Si possible, pompez la fosse plusieurs fois par an pour réduire ce risque.
  5. L'usage d'un demi-masque avec filtre anti-poussière et cartouche contre l'ammoniac vous aidera à réduire l'inhalation d'ammoniac et de poussière (voir l'image ci-jointe).
  6. Cependant, seuls les appareils de respiration autonome (comme ceux utilisés par les pompiers) permettent de descendre en toute sécurité dans une fosse ou rentrer dans un hangar dans lequel le H2S a posé problème pendant le pompage.
  7. Le risque d'empoisonnement par H2S existe aussi lors du pompage des bassins extérieurs de stockage de lisier, lorsque la personne se trouve dans le sens du vent.

Un producteur a failli décéder dans cette exploitation lorsqu'il y est entré pour inspecter ses porcs pendant qu'il agitait et pompait la fosse.

Un producteur a failli décéder dans cette exploitation lorsqu'il y est entré pour inspecter ses porcs pendant qu'il agitait et pompait la fosse.

À gauche : Les concentrations de H2S peuvent être dangereuses pour les personnes qui se trouvent dans le sens du vent lorsque le lisier est agité. Droite : Un signal d'avertissement comme celui-ci, placé à l'extérieur du hangar de porcs, rappelle aux employés les mesures de sécurité à suivre.

À gauche : Les concentrations de H2S peuvent être dangereuses pour les personnes qui se trouvent dans le sens du vent lorsque le lisier est agité. Droite : Un signal d'avertissement comme celui-ci, placé à l'extérieur du hangar de porcs, rappelle aux employés les mesures de sécurité à suivre.


Poussières

La poussière est le principal risque pour la maladie respiratoire chronique chez les éleveurs de porcs. La prévention repose sur deux mesures : 1) éviter la poussière dans l'air et 2) porter un masque dûment ajusté.

Parmi les mesures pour réduire la poussière dans l'air figurent :

  1. Rajouter 1% d'huile dans les aliments secs (par ex.: de l'huile de soja, de canola ou un autre type d'huile d'origine végétale ou animale).
  2. Nettoyer à haute pression des planchers, des parois, des grillages et des cages toutes les 3-4 semaines, car la plupart de la poussière soulevée dans les hangars provient du sol et d'autres surfaces.
  3. Avoir des revêtements de sol auto-nettoyants.
    1. Établir des rotations des employés entre les tâches qui soulèvent beaucoup de poussière (par ex., déplacer, classer, charger, salles d'engraissement) et celles qui en soulèvent peu (par ex., salles de mise bas, salles de gestation).
  4. Établir une politique antitabac et/ou offrir aux employés des programmes pour arrêter de fumer (la fumée du tabac double le risque de subir une maladie respiratoire chez les employés du porcin).
  5. S'assurer que le système de ventilation est en bon état de fonctionnement à tout moment.
  6. Fournir des masques aux employés, notamment à ceux qui réalisent des tâches poussiéreuses, comme déplacer, classer et charger des porcs ou celles des salles d'engraissement.
  7. Installer des systèmes de réduction de poussière (voir les références ci-dessous) :
    • Installer un système d'aspersion d'huile végétale peut réduire la poussière de 75%
    • Installer un système de filtrage des poussières.

Je recommande comme protection minimale un masque anti-poussière jetable bien ajustable et à double lanière.

Je recommande comme protection minimale un masque anti-poussière jetable bien ajustable et à double lanière.

Piqûres d'aiguille

Comme je l'ai déjà expliqué en détail dans mon article précédent, les piqûres d'aiguille sont fréquentes chez les employés du porcin et peuvent donner lieu à des maladies importantes et à des pertes de temps de travail et entraîner des frais médicaux.


Bruit

La perte auditive causée par le bruit est un risque significatif pour la production porcine. Voici les principales mesures pour réduire la perte auditive :

  1. Envisager des mesures pour éloigner les employés des tâches bruyantes. Par exemple, nourrir les truies en gestation à l'aide d'un système de distribution de l'aliment à distance.
  2. Installer des matériaux insonorisants (par exemple, des carreaux de plafond insonorisants) dans les zones les plus bruyantes, comme la salle de gestation et de mise bas et la zone de prélèvement de sang.
  3. Porter une protection auditive pendant les tâches les plus bruyantes comme le saignement, l'alimentation dans les salles de gestation et de mise bas ou le déplacement et le chargement des porcs.

Les bouchons d'oreilles peuvent réduire l'exposition au bruit s'ils sont correctement utilisés. Les casques antibruit peuvent être tout aussi efficaces, voire plus, mais leur port est moins confortable avec une casquette ou un casque.

Les bouchons d'oreilles peuvent réduire l'exposition au bruit s'ils sont correctement utilisés. Les casques antibruit peuvent être tout aussi efficaces, voire plus, mais leur port est moins confortable avec une casquette ou un casque.

Les suggestions ci-dessus mentionnées résument brièvement certaines mesures préventives. Vous trouverez davantage de détails dans les articles précédents ou dans les références suivantes :

Références :

  1. Nonnenmann, MW, Donham, KJ, Rautiainen, RH, et al. Vegetable oil sprinkling as a dust reduction method in swine confinement. Journal of Agricultural Safety and Health (January, 2004); 10(1):7-15.
  2. Anthony, TR, Altmaier, R, Park, JH, and Peters, TP. Modeled effectiveness of ventilation with contaminant control devices on indoor air quality in a swine farrowing facility. (2014) Occupational and Environmental Hygiene, 2014; 11(7).
  3. Donham and Thelin. 2016. Agricultural Medicine: Rural Occupational Health, Safety, and Prevention. Wiley and Sons, pp. 143-149,278-282, 333-336, Appendix A 532-544

Articles

Surveillance des mises-bas (I)12-Mar-2018 il y a 6 mois 12 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags