Lire cet article dans:

Danemark: l'utilisation des antimicrobiens chez les animaux a diminué sur quatre années de suite

Au Danemark, l'utilisation d'antimicrobiens chez les animaux a diminué en 2017. C'est l'une des conclusions du rapport annuel DANMAP pour 2017.

Lundi 29 Octobre 2018 (il y a 7 mois 20 jours)
J'aime

En 2017, la quantité totale d'antimicrobiens (en kilos) chez les animaux danois était d'environ 3% (3,4 tonnes) inférieure à celle de 2016, ce qui correspond à la tendance observée au cours des trois années précédentes. Globalement, l'utilisation d'antimicrobiens à usage vétérinaire a diminué d'environ 14% entre 2013 et 2017, ce qui équivaut à une réduction de plus de 16 tonnes d'antimicrobiens.

Moindre consommation en production porcine

La diminution de l'utilisation totale d'antimicrobiens est principalement due au fait que les porcs danois ont reçu 4% de moins d'antimicrobiens en 2017 que l'année précédente, mesurés en doses et ajustés selon le nombre de porcs produits chaque année. Derrière la réduction globale, on observe une diminution de 5 à 6% de l’utilisation chez les truies, porcelets et animaux de finition, et une augmentation d’environ 1% chez les porcelets sevrés.

La production porcine au Danemark représente environ 85% de la production de viande du pays et environ 74% du total des antimicrobiens prescrits par des vétérinaires au Danemark sont utilisés chez les porcs.

Effet significatif du système de carton jaune différenciée

Depuis 2010, le Danemark dispose d’un système de «Carton jaune». Dans le cadre de ce programme, les éleveurs de porcs qui dépassent les seuils fixés par les autorités reçoivent un carton jaune et l’ordre de réduire l'utilisation d'antimicrobiens dans le troupeau. À partir de 2016, l'utilisation de la tétracycline et des antimicrobiens, qui revêtent une importance capitale dans le traitement des maladies chez l'homme, compte beaucoup plus dans le compte d'antimicrobiens d'un troupeau.

Selon les nouvelles normes, l’utilisation des tétracyclines est multipliée par 1,5. En conséquence, l'utilisation de tétracyclines a diminué d'un tiers (passant de 22.453 kg en 2016 à 15.212 kg en 2017). La consommation de colistine est multipliée par 10, ce qui a entraîné une diminution de l'utilisation de colistines dans le cheptel de porcs après le premier trimestre de 2017. Parallèlement, l'utilisation d'autres types d'antimicrobiens a moins augmenté.

"L'effet du programme ajusté de Carton Jaune se reflète clairement dans les statistiques de consommation. Ce changement a entraîné une réduction générale de la consommation et un glissement de l’utilisation des types d'antimicrobiens, sur lesquels le programme du Carton Jaune est centré", déclare Birgitte Borck Høg.

Mardi 2 octobre 2018/ DANMAP/ Danemark.
https://www.danmap.org

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

14-Jun-201907-Jun-201931-Mai-201924-Mai-2019

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici