Lire cet article dans:

Espagne : le secteur de la viande contre les fauses coopératives

Suite aux derniers cas dénoncés d'exploitation au travail et de racisme dans certaines entreprises du secteur de la viande, des organisations professionnelles et des représentants des travailleurs ont élaboré un manifeste.

Mercredi 29 Juin 2016 (il y a 2 ans 3 mois 24 jours)
J'aime

Suite aux derniers cas dénoncés d'exploitation au travail et de racisme dans certaines entreprises du secteur de la viande, ANICE, FECIC, ANAGRASA, ANAFRIC et APROSA, en tant qu'organisations professionnelles et FEAGRA-CCOO y FICA-UGT en représentation des travailleurs du secteur ont élaboré le manifeste suivant :

  • Nous manifestons notre soutien à la Convention Collective, en tant que cadre des conditions minimales de régulation des relations du travail dans le secteur, que doivent respecter toutes les entretprises et tous les travailleurs de l'industrie de la viande. 
  • Nous nous opposons à la création de fausses coopératives de travail associé dans le secteur de la viande, en tant que fraude à la sécurité sociale et par conséquent, une illégalité devant être dénoncée et combattue. Car en tant que fraude, elles sont un facteur de concurrence déloyale entre les entreprises du secteur, en ne respectant pas les conditions minimales conclues dans la Convention Collective. Cela a pour conséquence directe des conditions précaires pour les travailleurs et travailleuses du secteur. 
  • Un rejet absolu de tout cas pouvant être détecté, que ce soit d'exploitation de travail, de racisme ou de xénophobie, qui sont intolérables socialement et professionnellement.

Ainsi, et comme il ne pouvait en être autrement, nous défendons le total respect de la législation du travail, des obligations envers la sécurité sociale et bien sûr de la convention collective sectorielle de l'Etat concernant les Industries de la Viande.

Pour en finir avec cette situation, qui sape l'image du secteur de la viande, toutes les mesures nécessaires doivent être combinées et mises en marche, non seulement au travers d'actions de réponse, comme les plaintes auprès de l'inspection du travail ou les plaintes judiciaires, mais aussi en les complétant par des mesures de prévention, par la création d'organes, procédures et protocoles en commun aux organisations professionnelles et syndicales, qui éradiquent ce type d'actions si odieuses.

Enfin, les organisations signant le présent manifest s'engagent, dans le cadre de la Commission Paritaire, à étudier des mesures favorisant la correcte application de la Convention Collective et qui dissuadent d'utiliser de manière frauduleuse les coopératives de travail associé, en trouvant des formules dans le cadre de la légalité actuelle pour décourager leur usage irrégulier. Les accords ou consensus conclus seront soumis à la commission négociatrice pour approbation.

Mercredi 22 juin 2016/ ANICE, FECIC, ANAGRASA, ANAFRIC, APROSA, FEAGRA-CCOO y FICA-UGT - Communiqué de presse/ Espagne.

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 4 mois 27 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

19-Oct-201812-Oct-201805-Oct-201828-Sep-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici