Lire cet article dans:

Internet of Food & Farm 2020

Le projet Internet of Food & Farm 2020 (IoF2020) accélère l'accès aux technologies de l'Internet of Things (IoT) dans les chaînes européennes d'alimentation et d'élevage dans le but de renforcer leur compétitivité et durabilité.

Jeudi 2 Mars 2017 (il y a 1 ans 5 mois 17 jours)
J'aime

Le projet consolidera la position de leader de l'Europe dans l'industrie IoT en encourageant un écosystème d'éleveurs, industrie alimentaire, fournisseurs technologiques et instituts de recherche. Le consortium IoF2020 comprend 71 partenaires et est dirigé par la Wageningen University and Research. Les membres du consortium incluent des partenaires de projets clefs similaires tels que FIWARE et IoT-A. Leur engagement renforcera l'écosystème, et apportent des connaissances importantes acquises dans le cadre de ces projets.

Avec un budget de 35 millions d'euros (30 millions € cofinancés par l'UE), le projet a le potentiel pour créer un changement de paradigme en améliorant considérablement la productivité et la durabilité de la filière européenne de l'élevage et de l'alimentation. Ainsi, il démontrera la valeur ajoutée des webs "intelligentes" d'objets connectés. Ces objets sont sensibles au contexte et peuvent être identifié, ressentis et contrôlés à distance dans les secteurs de l'élevage et de l'alimentation. Le projet a été lancé le 1er janvier 2017 et aura une durée de quatre ans.

Le coeur du projet repose sur les 5 branches. Celles-ci englobent 5 filières (arable, produits laitiers, fruits, légumes et viande), et impliquent des utilisateurs finaux (par exemple des exploitants) et des développeurs IoT, montrant des solutions IoT innovatrices et leur application dans les secteurs de l'agriculture et de l'alimentation. Pour présenter chaque branche, le projet s'organise autour de 19 cas d'utilisation.

L'Internet de la viande

La branche de la viande a pour but de démontrer comment l'on peut optimiser la conduite animale individuelle et de groupe en appliquant les technologies IoT. Elle doit aussi servir à améliorer la communication au sein de la chaîne logistique de la viande, en se basant sur un suivi et un contrôle automatisés de systèmes avancés de détecteur-déclencheurs.

Jeudi 23 février 2017/ IOF2020/ Union Européenne.
http://www.iof2020.eu

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 2 mois 24 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

27-Jul-201820-Jul-201813-Jul-201806-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici