Commentaire 31-oct-2006

L'abattement * Le titre espagnol est "Acoso y derribo" c'est à dire l'abattement Quand les arguments mollissent et quand nos propres convictions sont victimes ...
Mardi 31 Octobre 2006 (il y a 11 ans 10 mois 20 jours)
J'aime

L'abattement

* Le titre espagnol est "Acoso y derribo" c'est à dire l'abattement

Quand les arguments mollissent et quand nos propres convictions sont victimes d'une hécatombe sans précédent, le fait d'avoir recours aux chiffres peut nous apporter une certaine objectivité. Les chiffres en eux-mêmes sont neutres, ils n'expriment pas de sentiments et ils expliquent la vérité.

Dans cette situation si défavorable, revenir sur ce qui est arrivé au cours de ces deux derniers mois est instructif:

Mercolleida 31-09-06 1,290 € / kg vif
26-10-06 0,945 € / kg vif
Ce qui représente une perte de 26,75 %
En valeur absolue, un retrait de 0,445 € / kg carcasse
Cadran Breton 31-08-06 1,41 € / kg carcasse
26-10-06 1,15 € / kg carcasse
Ce qui représente une perte de 18,50%
En valeur absolue, un retrait de 0,26 € / kg carcasse
Allemagne 01-09-06 1,71 € / kg carcasse
27-10-06 1,41€ / kg carcasse
Ce qui représente une perte de 18,50%
En valeur absolue, un retrait de 0,30 € / kg carcasse

Nous nous trouvons dans uns situation avec peu d'antécédents historiques. Une chute de 28,40 % du prix établi à maintes reprises pendant tout l'été en seulement neuf semaines (62 pesetas en vif, 82 en mort!!). Il devrait forcément y avoir une raison qui justifie cet effondrement. Nous ne trouvons pas une cause unique mais la somme de nombreux facteurs:

Notre marché est plus descendu puisque son prix estival était plus haut que celui des autres marchés.

Les marchés cibles de nos exportations ( 85% de ce que nous exportons a l'UE pour destination) sont saturés par leur propre offre domestique.

Jusqu'à très récemment, il n'a pas été possible d'exporter massivement des carcasses pour "éponger" le marché.

Les températures de cette année favorisent une croissance accélérée du cheptel qui se joint à l'offre retardée de l'été avec l'actuelle anticipation.

Les problèmes qui sont apparus dans un important abattoir ont affaibli le marché, sans que cela soit la cause principale de la catastrophe.

Une des raisons de l'effondrement actuel réside dans le manque d'exportations vers la Russie avec l'apathie des marchés du Sud-Est asiatique. L'Europe ayant une production excédentaire par rapport à sa propre auto-consommation, si les exportations diminuent, il est évident que le marché rencontre des difficultés.

Aujourd'hui, avec la Communauté Européenne totalement constituée en Marché Unique (avec la seule imperfection des coûts de transport), le problème du prix embarrasse tout le territoire communautaire; nous ne pouvons mettre en cause la gestion des opérateurs espagnols.

Il ne faut pas donner prise au désespoir; si l'hiver est au rendez-vous, le cheptel prendra du retard et la chute libre devrait ralentir. Nous n'excluons pas aussi une réactivation des exportations vers les pays de l'est de l'Europe.

Consolons nous en pensant que la chance passe et que le savoir reste à la maison.


Guillem Burset

Articles

Commentaire 13-nov-200613-Nov-2006 il y a 11 ans 10 mois 7 jours
Commentaire 13-oct-200613-Oct-2006 il y a 11 ans 11 mois 7 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags