Prix du porc : Baisse sensible de l’offre

Malgré les légères impulsions au commerce de la viande du week-end prolongé de l’Ascension et de favoriser les ventes de produits de saison, cela reste totalement insuffisant au regard des volumes de viande encore présents sur le marché.

Le marché de l’offre en Europe semble se détendre progressivement un peu partout, avec des poids moyens qui, par endroit, baissent de façon sensible. D’autre part, le week-end prolongé de l’Ascension, présent dans la plupart des pays du nord de l’Europe ainsi qu’en France a permis de donner de légères impulsions au commerce de la viande et de favoriser les ventes de produits de saison. Cependant, cela reste totalement insuffisant au regard des volumes de viande encore présents sur le marché intracommunautaire qui rendent impossible la valorisation des tarifs.

En Allemagne, le marché de l’offre est plus fluide, notamment dans le sud du pays. L’activité s’améliore et les poids baissent sensiblement. Sur le marché de la viande, les ventes de produits de barbecues se sont améliorées en vue du long week-end de l’Ascension sans pour autant inverser la tendance et la pression des grands abattoirs, qui exigent toujours des baissent de prix, est encore très forte.

La situation est identique en Belgique où l’offre se réduit semaine après semaine. Pourtant, là aussi la pression est forte tant sur le marché de l’offre, que sur celui de la viande ou des porcelets. Chaque semaine, des éleveurs, empêtrés dans les difficultés économiques, abandonnent le métier.

En Espagne, l’offre se réduit également rapidement mais les abattoirs s’adaptent et beaucoup ne travaillent que 4 jours par semaine pour équilibrer le marché. Comme ailleurs, le principal problème réside dans les difficultés à vendre la viande, ce qui offre peu de marge de manœuvre pour hausser les tarifs des pièces. La consommation intérieure est plombée par une forte inflation et le commerce au grand export est insuffisant malgré un timide retour des chinois aux achats à des prix supérieurs à ceux pratiqués vers l’Italie. Toutefois, cela ne peut compenser le retrait important des acheteurs chinois.

En Italie, la situation tend lentement vers la stabilisation du prix du porc. Les offres ne sont pas excessives de même que la demande. La forte pression des abattoirs qui a entraîné des baisses successives du prix du porc ces dernières semaines semble à présent se relâcher face à la stabilisation des autres marchés européens.

Aux Etats-Unis, le prix oscille toujours entre légères baisses et petites hausses en attendant une évolution significative des prix sur le marché de la viande. La demande intérieure comme à l’export est au ralenti et les stocks de viande de porc ont considérablement augmenté au mois d’avril. Concernant les abattages des 3 dernières semaines, ils sont à présent stables en comparaison avec ceux des mêmes semaines 2021.

La remontée du prix du porc en Chine se poursuit pour se situer à 15,96 CNY le 24 mai (2,25 euro).

MPB : 1,698 euro (cours stable)

De même au Marché du porc Breton, le cours du porc a été reconduit cette dernière semaine à 1,698 euro pour la quatrième semaine consécutive. Malgré cette stabilité et une faible amplitude des enchères au cours de la séance du mercredi 25 mai (pour cause de Jeudi de l’Ascension), la demande des abattoirs a semblé plus ferme à la veille de ce long week-end de l’Ascension annoncé ensoleillé. Il est vrai également, que l’offre s’amenuise aussi en France, semaine après semaine, dans un contexte de baisse saisonnière de production mais aussi de baisse conjoncturelle avec des réductions de production voire arrêt définitif pour certains ou provisoire pour d’autres. L’activité sur la zone Uniporc Ouest s’est élevée à 314 412 porcs, les poids sont stables à 94,90 kilos (-22 g).

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Prix du porc

27 Jun
0,010
22 Jun
0,050
23 Jun
0,028
23 Jun
0,020
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags