Prix du porc : Des besoins plus réduits et des fériés stabilisent les cours

De nombreuses cotations du porc ont été reconduites, et pour certaines, jusqu’à la fin de l’année.

L’activité d’abattage a été forte encore la semaine dernière en Europe, les poids baissent un peu partout et la baisse de production s’avère de façon de plus en plus évidente. Cependant, alors que les fêtes de Noël sont maintenant proches, le pic de la demande est passé et l’activité va peu à peu perdre en intensité. C’est dans ce contexte que de nombreuses cotations du porc ont été reconduites, et pour certaines, jusqu’à la fin de l’année.

Ça semble être le cas en Allemagne où le prix de base à 2 euros a finalement été reconduit et devrait rester stable les prochaines semaines. Les commandes liées aux préparatifs des fêtes de fin d’année ont dynamisé le commerce durant plusieurs semaines permettant au prix du porc d’augmenter de 10 cents en raison d’une offre se révélant bien insuffisante, mais la demande de porcs commence déjà à ralentir pour cette nouvelle semaine alors que s’installe la trêve de Noël.

La situation est similaire dans de nombreux pays du nord de l’Europe comme le Danemark, les Pays-Bas, l’Autriche.

En Belgique aussi, le prix est stable après une hausse de 10 cents du kilo vif en 3 semaines, permise notamment par un commerce soutenu vers l’Europe de l’Est et des offres en fort repli par rapport à l’an dernier.

En Espagne, 2 fériés ont ralenti l’activité de la semaine dernière permettant un rééquilibrage de l’offre et de la demande puisque jusqu’à présent les disponibilités sont bien inférieures à la demande conduisant à des importations de porcs vivants en provenance de Belgique, des Pays-Bas et de France. Le prix à Mercolleida, fixé vendredi en raison du férié du 8 décembre, a toutefois repris 0,5 cent.

Aux Etats-Unis, la tendance baissière du prix se poursuit portant tout de même le niveau de prix 16 % environ au-dessus de la même référence 2021. Les exportations totales du mois d’octobre à 238 198 tonnes affichent une augmentation de 5,3 % par rapport à octobre 2021. C’est le volume le plus élevé depuis juin 2021. De même, la valeur des exportations a progressé de 13 %, la plus élevée depuis mai 2021. Certes, la hausse est due principalement aux coproduits (+ 33%) tandis que la viande recule de 1% mais les exportations de viande fraîche et congelée vers la Chine se sont élevées à 19 192 tonnes, en hausse de 18%. Selon l’USMEF, l’assouplissement des restrictions anti-Covid en Chine devrait permettre une hausse de la demande notamment pour le secteur de la restauration.

En Chine, le cours du porc s’est établi à 22,54 CNY le 09 décembre 2022 (3,07 euros). L'agence Reuters rapporte que les autorités chinoises ont évalué le cheptel truies à 43,8 millions de têtes à la fin du mois d'octobre. Cela représente une augmentation de 0,4 % par rapport au mois précédent, où le cheptel truies était de 43,62 millions. Par rapport à l'année précédente, il s’agit d’une augmentation de 0,7 %.

MPB : 1,807 euro, cours stable

Le prix du porc au Marché du Porc Breton est également resté stable la semaine passée. Les faibles amplitudes de prix des 2 séances de vente ont démontré des positions à l’achat très homogènes de la part des abattoirs. Toutefois, les lots sans enchères ont été nombreux le jeudi 8 décembre traduisant le faible engouement des abattoirs à couvrir leurs besoins en porcs pour la semaine en cours. L’activité sur la zone Uniporc Ouest est stable depuis 3 semaines, elle s’est établie à 381 860 porcs, les poids ont poursuivi leur baisse à 96,32 kilos (- 90 g) et retrouvent le même niveau que les poids de la même semaine 2021. Le ralentissement d’activité devrait être ressenti dès le milieu de la semaine et la reprise se fera au cours de la dernière semaine de l’année pour commencer à préparer les traditionnelles promotions de janvier.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter