Lire cet article dans:

Modeste croissance de la production d'aliment composé en 2015 dans l'Union Européenne

Malgré l'incitation économique aux éleveurs porcins pour qu'ils utilisent leurs propres céréales, la production industrielle d'aliment pour porc est demeurée stable en 2015.

Lundi 25 Janvier 2016 (il y a 2 ans 6 mois 23 jours)
J'aime

La production d'aliment composé dans l'UE-28 en 2015 s'est montée à un niveau estimé à 156,1 millions de tonnes, soit 0,2% de plus qu'en 2014, selon les chiffres fournis par les membres de la FEFAC.

Les coûts de l'aliment sont demeurés faibles et ont même baissé en comparaison avec 2014, en raison d'une bonne récolte de céréales en 2015 dans l'UE, tant sur le plan de la quantité que de l'état sanitaire, et d'une offre amplement suffisante de tourteaux d'oléagineux au niveau mondial, et plus particulièrement de soja. Cela a compensé les cours toujours en baisse de la viande de porc dans une certaine mesure, à un moment où la production de viande de porc a continué à augmenter de près de 1% en 2015. En fin de compte, malgré l'incitation économique aux éleveurs porcins pour qu'ils utilisent leurs propres céréales, la production industrielle d'aliment pour porc est demeurée stable en 2015.

Comme en 2014, la Pologne s'est située comme le plus performant des pays producteurs, avec une croissance annuelle de +4%, renforcée par la demande d'aliment pour volaille qui a fait de la Pologne le pays producteur de volaille le plus important de l'UE. Parallèlement, l'Allemagne, la France, l'Espagne, l'Italie, le Royaume-Uni et les Pays-Bas ont connu une évolution du total de leur production d'aliment composé d'entre -0.5 et + 1%. L'Allemagne a renforcé sa position de pays leader de l'UE en terme de production totale d'aliment composé, devant l'Espagne et la France.

Les experts du marché de la FEFAC sont relativement pessimistes en ce qui concerne la production industrielle d'aliment composé pour 2016. Bien qu'ils prévoient que la tendance persistera à la hausse concernant la demande d'aliment pour volaille, même si c'est à un rythme inférieur à celui de 2015 (+1%), une baisse importante de la demande en aliment porcin (-2/-3%) peut être attendue, conformément à des prévisions d'experts ayant trait à la production de la viande de porc dans l'UE.

Mercredi 20 janvier 2016/ FEFAC/ Union Européenne.
http://www.fefac.eu

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 2 mois 22 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

27-Jul-201820-Jul-201813-Jul-201806-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici