Lire cet article dans:

Union Européenne : les filières porcine et laitière face à des difficultés constantes

Au cours du dernier Conseil de l'Agriculture, la délégation polonaise a informé les Ministres des difficultés constantes auxquelles doivent faire face les filières porcine et laitière.

Lundi 22 Février 2016 (il y a 2 ans 5 mois 28 jours)
J'aime

Au cours du dernier Conseil de l'Agriculture, la délégation polonaise a informé les Ministres des difficultés constantes auxquelles doivent faire face les filières porcine et laitière. En outre, la délégation espagnole a aussi décrit au Conseil la situation actuelle du marché affectant plusieurs secteurs agricoles, plus particulièrement la filière laitière et celle des fruits et légumes. Ces contributions ont été incluses dans le débat sur la situation du marché organisé par la Présidence lors du déjeuner de travail.

La délégation polonaise a exprimé son inquiétude concernant les marchés laitier et de viande de porc et a demandé plus de ressources financières pour compenser l'impact de l'embargo russe et de la sécheresse de l'été 2015, des restitutions à l'exportation tant pour la filière laitière que pour celle de la viande porcine, l'élévation des seuils de référence du secteur laitier et la réinstauration du système d'aide au stockage privé pour la viande de porc. La Pologne a demandé que des initiatives soient prises pour ouvrir de nouveaux marchés et réouvrir le marché russe aux produits agricoles de l'UE.

Selon Martijn van Dam, Ministre de l'Agriculture des Pays-Bas et Président du Conseil, "le débat d'aujourd'hui servira de base pour une discussion formelle concernant le sujet même de la réunion du Conseil en mars. Lors de cette occasion, nous évaluerons les mesures actuellement en place sur le marché, et nous déciderons quelle devrait être une approche appropriée.”

A son tour, le Commissaire Européen, M. Phil Hogan, a rapporté, concernant la filière porcine, que de nouvelles idées ont été demandées afin d'essayer de soulager la difficile situation de ce secteur. Elles devront être présentées avant le 25 février et être évaluées par la Commission et la Présidence. D'après M. Hogan, nous ne pouvons plus travailler comme nous l'avons fait jusqu'à présent, car il y a une situation très difficile et critique qui continue à durer plus longtemps que prévu. M. Hogan a aussi souligné que toute solution devra s'intégrer dans le budget de l'UE.

 

Lundi 15 février 2016/ Conseil/ Union Européenne.
http://www.consilium.europa.eu

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 2 mois 24 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

27-Jul-201820-Jul-201813-Jul-201806-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici