Lire cet article dans:

A la baisse les prévisions céréalières de l’UE

Le Copa et Cogeca ont publié aujourd'hui de nouvelles estimations pour la récolte céréalière de l'UE de cette année et prévoient une baisse de 6 % de la production céréalière et oléagineuse de l'UE, en raison de conditions climatiques extrêmes.

Mercredi 4 Juillet 2018 (il y a 15 jours)

Max Schulman, Président du groupe de travail « Céréales » du Copa et de la Cogeca , a déclaré : « Les agriculteurs de certains pays d'Europe centrale et du Nord - Estonie, Lettonie, Lituanie, Danemark, Suède, Pologne, Allemagne et Finlande - ont été frappés de plein fouet par une grave sécheresse qui atteint des proportions catastrophiques. Alors que certains pays du Sud (Péninsule Ibérique, Italie, France) ont connu des inondations. Nous prévoyons donc une baisse d'environ 6 % de la récolte céréalière de l'UE par rapport à 2017, pour un total de 273, 8 millions de tonnes ».

« Pour le blé tendre, une réduction de 2,2 % de la surface est prévue car les prix restent inférieurs aux coûts de production et les agriculteurs continuent d'être touchés par le ciseau des prix », a ajouté M. Schulman.

Arnaud Rousseau, Président du groupe de travail « Graines oléagineuses » du Copa et de la Cogeca, a ensuite mis en garde contre la baisse estimée à 6 % de la production d'oléagineux dans l'UE (2 millions de tonnes de moins), par rapport à l'année dernière, avec une récolte de 31,5 millions de tonnes. Nous sommes également préoccupés par le remplacement des biocarburants issus de cultures agricoles de l'UE par des importations d'huile de palme et de biodiesel. Les biocarburants à base de cultures agricoles de l'UE qui génèrent un co-produit riche en protéines pour l'alimentation animale doivent être encouragés par rapport à l'huile de palme dans l'UE. En outre, nous demandons à la Commission de mettre en oeuvre d'urgence le droit compensateur sur les importations de biodiesel en provenance d'Argentine.

« Pour les protéagineux, la réduction de 5 % (100 000 hectares) dans la zone UE-28 par rapport à 2017 est due à l'interdiction d'utiliser des produits phytosanitaires sur les surfaces d'intérêt écologique (SIE), ce qui nous déçoit beaucoup. La production de protéagineux devrait être inférieure d'environ 1 million de tonnes », a ajouté M. Rousseau.

Lundi, 2 juillet 2018/ Copa-Cogeca/ Union Européenne.
http://www.copa-cogeca.be

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

13-Jul-201806-Jul-201829-Jun-201822-Jun-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici