Lire cet article dans:

Evolution des prix du porc dans l'UE

Après un commencement lisse début 2016, les prix ont augmenté constamment depuis fin avril. 

Lundi 10 Octobre 2016 (il y a 2 ans 1 mois 5 jours)
J'aime

Contrairement à 2015, les prix de la viande de porc de l'UE, depuis le début de l'année, semblent suivre de nouveau leur hausse saisonnière au cours de l'été, selon le rapport de perspectives agricoles à court terme publié par la Commission Européenne. 

Après un commencement lisse début 2016, les prix ont augmenté constamment depuis fin avril. Depuis le début du mois de juillet, les prix ont été supérieurs à 160 euros/100 kg et se sont stabilisés aux alentours de 165 euros/100 kg. Cette augmentation des prix est due principalement à la hausse des exportations vers la Chine et à un équilibre plus ajusté entre l'offre et la demande de l'UE. Pour ce qui est du prix des porcelets, après une certaine reprise de son niveau moyen hebdomadaire début janvier 2016, il s'est stabilisé aux alentours de 40 euros entre février et fin mai, suivie d'une légère hausse début juin, avant de se stabiliser de nouveau au cours de l'été. Le prix moyen de l'UE en août a été d'environ 43 euros/tête, soit 30% de plus que celui de la même période de l'année dernière. En Espagne, au contraire, les prix des porcelets ont déjà commencer à baisser depuis la mi-juillet, avant la tendance saisonnière, bien qu'ils soient encore de loin supérieurs aux prix de l'année passée.

Prix de la viande de porc dans l'UE, classe E (€/100 kg)

prix du porc 2016

Source : DG Agriculture et Développement Rural

En ce qui concerne les prix des aliments, après avoir connu une brève hausse, ils ont de nouveau diminué, en particulier le soja, réduisant le coût de l'alimentation et améliorant la rentabilité de la production porcine. Par ailleurs, la qualité de la récolte de céréales pourrait faire qu'une plus grande proportion de blé soit destinée à la production d'aliments pour animaux.

Pour ce qui est de la consommation de viande de porc dans l'UE, elle atteint les 32,4 kg per capita en 2015, soit près de 1 kg de plus par rapport à 2014. En raison de perspectives très favorables des exportations de l'UE vers la Chine, il pourrait se produire un manque temporaire sur le marché de l'UE à cause de la préférence de ses opérateurs pour les exportations. Ainsi, le niveau de consommation per capita diminuerait en 2016 de 1,6%, pour se situer à 32 kg per capita et se stabiliserait en 2017, plus ou moins en phase avec la tendance des dix dernières années.

Octobre 2016/ Directorate - General for Agriculture and Rural Development – Short Term Outlook – N° 16/ Union Européenne.
http://ec.europa.eu/agriculture

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 5 mois 20 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

09-Nov-201802-Nov-201826-Oct-201819-Oct-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici