France: Résultats des veilles concurrentielles internationales « Volailles » et « Porcs »

Au cours des dernières années, FranceAgriMer a généralisé les veilles concurrentielles internationales aux différentes filières de production suivies par l’établissement en vue de mesurer la compétitivité de la France face à ses concurrents au moyen d’indicateurs précis.

Lundi 27 Mars 2017 (il y a 1 ans 7 mois 25 jours)
J'aime

Dans le secteur de la volaille de chair, la position de la France s’est améliorée en 2015 par rapport aux deux années précédentes, puisqu’elle se classe en 10ème position sur 18 pays étudiés. La filière a pris conscience des exigences des marchés et entamé les restructurations nécessaires pour s’internationaliser. En outre, depuis 2014, la parité monétaire de l’euro avec les monnaies des autres pays exportateurs est plutôt favorable aux exportations européennes sur le marché mondial. La filière française doit toutefois relever de nouveaux défis face à l’émergence de la Pologne, désormais premier pays producteur en Europe et à la sixième place au niveau mondial. Il lui faut notamment moderniser son modèle du poulet standard et produire des poulets plus lourds à l’instar des autres pays européens, en vue d’améliorer son rendement en pièces de découpe et notamment en filets, et diminuer ainsi ses coûts de transformation. Il lui faut aussi reconquérir le marché national face à la hausse continue des importations alors que son potentiel d’exportation a diminué suite à la suppression des restitutions européennes.

Dans le secteur de la viande porcine, États-Unis, Allemagne, Danemark, Canada sont en tête du classement. Il a peu évolué entre 2013 et 2015 sauf pour l’Espagne, désormais 5ème au niveau mondial, grâce à une augmentation sensible de sa production et de nouveaux marchés conquis à l’export. La filière française se classe en 9ème position. Elle est notamment pénalisée par une consommation en baisse sur le marché intérieur et des performances à l’exportation décevantes en 2015. Innover sur les produits et mieux s’organiser collectivement pour gagner des parts de marché à l’export, semblent être des clés pour une meilleure compétitivité demain.

Vendredi, 24 mars 2017/ France Agrimer/ France.
http://www.franceagrimer.fr/

Articles liés

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 5 mois 26 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

16-Nov-201809-Nov-201802-Nov-201826-Oct-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici