Marchés du porc en Europe : peu d’évolution

Les marchés du porc en Europe ont présenté peu d’évolution par rapport aux semaines précédentes. En Europe du Nord, une fois de plus, une semaine de stabilité a succédé à une semaine de baisse.

En Allemagne, cependant, le constat est amer car malgré les réajustements du prix du porc et ceux des pièces, cela n’a pas suffi à relancer les ventes. De nouvelles baisses de prix devront‐elles être envisagées ? Le manque de fluidité semble gagner à présent le sud du pays, épargné jusqu’à là. Les reports d’abattage augmentent et l’activité est ralentie par un manque de personnel, absent pour cause de Covid. Dans certains pays de l’Europe du Nord, des mesures d’aides pourraient être prises pour venir en aide aux éleveurs. Par contre, Bruxelles, par la voix du commissaire européen à l’agriculture, a rejeté toute idée d’aides en faveur des éleveurs de porcs, tel que le stockage privé, arguant que cela pourrait avoir des effets négatifs, comme la poursuite de la surproduction.

En Espagne, le prix du porc au kilo vif a enregistré une nouvelle baisse de 2,8 cents sur fond de hausse des offres mais également des abattages. Le férié du mardi 12 octobre a eu pour conséquence un report des offres et une augmentation des poids ce qui devrait compliquer encore la gestion des marchés et cela, à 15 jours du prochain férié du 1er novembre.



Aux Etats‐Unis, la récente reprise du cours n’a pas été confirmée puisqu’un nouveau recul a été enregistré la semaine passée. Les abattages de la semaine 40 se sont élevés à 2,597 M de têtes, en hausse de 3% par rapport à la semaine précédente mais sous les niveaux de 2020 et 2019. Les statistiques des exportations US du mois d’août en viande fraiche et congelée ont montré un report des ventes américaines vers le Mexique (+ 22 487 T) après le retrait des achats chinois (‐ 19 861 T).

En Chine, au 15 octobre, le prix moyen reprend un peu de vigueur à 13,13 CNY, soit un équivalent de 1,76 euro le kilo vif, niveau le plus haut depuis 1 mois mais cependant parmi les plus bas de ces dernières années pour cette période.

MPB : + 0,1 cent dans la semaine



Le cours du porc au Marché du Porc Breton a haussé de 0,1 cent à l’issue de la séance du lundi 11 octobre et s’est stabilisé jeudi à 1,224 euro. Les amplitudes de prix sont toutefois très élevées : 8,1 cents pour la séance de jeudi avec d’autre part un nombre non négligeable de porcs sans enchères puisque 25% des porcs présentés n’ont reçu aucune offre de prix de la part des abattoirs. L’activité de la semaine passée est en léger repli de 2 731 porcs à 373 554 porcs abattus, les poids reprennent 113 g à 95,14 kilos.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags