Tour d’horizon des marchés de la filière porcine par l’IFIP

La consommation française résiste à la hausse des prix tandis qu’industriels et distributeurs cherchent des solutions durables pour l’équilibre de leurs relations commerciales.

L’effondrement du cheptel porcin asiatique se poursuit et la FPA touche de nouveaux pays. Déstabilisée par les tensions sociales et le ralentissement économique, la Chine annule les droits de douanes supplémentaires sur les importations états-uniennes, ce qui pourrait soulager les producteurs d’Amérique du Nord, où les prix sont décrochés depuis plusieurs mois et la production croît. A l’inverse, la production européenne devrait baisser en 2020 et ainsi favoriser des prix élevés. En France, les prix augmentent pour les porcs vivants et les pièces de découpe tirées par l’export. La consommation française résiste à la hausse des prix tandis qu’industriels et distributeurs cherchent des solutions durables pour l’équilibre de leurs relations commerciales.

Prix de l’aliment

Les cours des céréales ont été plutôt stables en septembre, après la baisse sensible de juillet-août consécutive aux récoltes. Le cours mondial du soja rebondit fin septembre sous l’effet des achats chinois de graines US, mais sans répercussion pour le moment sur le tourteau.

En août, le prix de l’aliment IFIP (porc charcutier) atteint 245 €/t (-1€/T / juillet). Plus cher qu’en 2018 (+15 €/T), mais l’écart de prix se réduit sous l’effet de la baisse du prix des céréales.

L’augmentation de la marge brute des élevages naisseurs-engraisseurs se poursuit en septembre (+ 11 %/août), consécutivement à la hausse du prix du porc.

Prix du porc charcutier

L’augmentation des offres et volumes de porc est compensée par la forte demande chinoise. Le prix du porc en France a poursuivi sa hausse en septembre (environ + 5 % en 1 mois, + 28 % en 1 an).

En effet, sur le marché français, les besoins de septembre et des ventes en hausse à l’export, ont entraîné un prix du porc vers le haut des cotations européennes. La dynamique à l’export a permis d’alléger un marché chargé en offre de porcs, d’où la stabilisation du MPB à proximité de 1,70 € au cours du mois. La moyenne annuelle a augmenté d’environ +19 % à 1,4 € (+23 cts / 2018) proche des records de 2012, 2013 et 2017. L’activité mensuelle d’abattage est en hausse : + 11 000 porcs abattus avec des poids proches des 95 kg (+ 1 kg / 2018).

Les marchés européens affichent des cours stables depuis la fin de l’été. La demande chinoise profite à tous les pays fournisseurs, dont le Danemark. Sur les marchés intérieurs, la demande est jugulée en attendant que les industriels puissent répercuter les hausses auprès de la distribution.

Prix des pièces, des charcuteries et à la consommation

Les prix des pièces de découpe sur le marché français augmentent encore à un niveau record en septembre, mais ces hausses sont inégales selon les produits, avec des tensions plus fortes sur les jambons (près de +5% en un mois pour le jambon sans mouille et +23% depuis 1 an) et le gras (près de +27% pour la bardière en 1 mois et +136% depuis 1 an). En Espagne, Italie et Allemagne, après les hausses des mois précédents, les prix des pièces se stabilisent en septembre.

La consommation de produits du porc a augmenté de 5% en juillet et août, par rapport aux même mois de 2018, compensant la forte baisse de juin. Selon l’INSEE, le prix d’achat moyen du porc frais a augmenté de +3,9%/2018 et celui des charcuteries de 4,3%.

Boris Duflot
Pôle Economie de l’IFIP-Institut du porc

Articles

La demande chinoise soutient les prix22-Oct-2019 il y a 30 jours
Tendances inchangées16-Oct-2019 il y a 1 mois 5 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags