Lire cet article dans:

L'UE publie une évaluation sur l'étiquetage d'origine de la viande

Cette évaluation a permis de déterminer dans quelle mesure la législation est efficiente, efficace, cohérente et pertinente, et si elle complète utilement les efforts nationaux.

20 Novembre 2020

L'évaluation vise à déterminer si les règles relatives à l'information aux consommateurs sur les denrées alimentaires en ce qui concerne l'étiquetage obligatoire de l'origine des porcs, des ovins, des caprins et des volailles, telles qu'elles sont appliquées dans les États membres, sont efficaces, efficientes, cohérentes et pertinentes et apportent une valeur ajoutée à l'UE compte tenu de ses objectifs, de ses besoins actuels et de ses problèmes.

Le rapport d'évaluation présente trois options : L'option simple (1) serait d'étiqueter l'origine comme UE/pays tiers en fonction du lieu d'élevage et/ou d'abattage de l'animal. L'option intermédiaire (2) consisterait à indiquer sur l'étiquette l'État membre ou le pays tiers d'élevage et d'abattage. La dernière option (3) reflète le système d'étiquetage déjà en vigueur pour la viande bovine depuis plus de 10 ans.

L'option 2 semble être la plus appropriée des trois, car elle fournit aux consommateurs des informations utiles tout en ne créant pas de charges disproportionnées pour tous les acteurs concernés. La filière porcine connaîtrait une augmentation d'environ 1,15 % du prix de gros. Il a été constaté que le surcoût était principalement répercuté sur les consommateurs (90 %), ce qui entraînerait une augmentation du prix de la viande. Les flux commerciaux seraient légèrement affectés. En raison de la hausse des prix, les citoyens de l'UE consommeraient moins et il faudrait donc exporter davantage pour les produits excédentaires (viande de porc et de volaille) et importer moins de viande ovine.

Contexte

Une étiquette obligatoire sur les emballages de viande qui informe sur le lieu d'élevage et d'abattage a été adoptée par la Commission européenne en décembre 2013 (Règlement 1337/2013). Il établit des règles concernant l'indication du pays d'origine ou du lieu de provenance pour les viandes fraîches, réfrigérées et congelées de porcins, d'ovins, de caprins et de volailles, qui sont entrées en vigueur le 1er avril 2015.

12 novembre 2020/ Commission Européenne/ Union Européenne.
https://ec.europa.eu/

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste