Lire cet article dans:

UE : malgré une baisse de la production, les exportations de porc resteront au moins au même niveau en 2022

La production de porc de l'UE devrait diminuer en raison du ralentissement de la demande chinoise et de la hausse des coûts des aliments pour animaux. Malgré cela, l'UE devrait être en mesure de maintenir (voire d'augmenter) ses niveaux d'exportation de viande de porc en 2022.

9 Mars 2022

Après un niveau record d'abattage et de production porcine atteint en 2021, l'USDA prévoit une baisse de la production porcine dans l'Union européenne cette année. L'envolée de la demande chinoise de viande de porc en 2020 a suscité l'optimisme du secteur, qui a initié une augmentation de l'offre de porcelets en 2020. En raison du temps de finition, et des perturbations dans les abattoirs dues à la pandémie de coronavirus, une grande partie a été abattue en 2021.

Avec le ralentissement de la demande chinoise et la hausse des coûts des aliments pour animaux, de l'énergie et de la main-d'œuvre en 2021, les perspectives du secteur se sont détériorées et l’effectif de truies a été réduit de 3,6%, connaissant un nouveau record à la baisse. Des réductions importantes sont prévues en Allemagne et en Pologne. Même en Espagne, qui a affiché une croissance régulière des abattages depuis 2013, une stabilisation des abattages est prévue en 2022. La baisse de l'offre de porcelets entraînera à terme une réduction des abattages de porcs et une diminution de la production de viande de porc.

Alors que l'abattage ne devrait pas diminuer dans près de la moitié des États membres de l'UE, une baisse est attendue parmi les principaux producteurs du bloc (Espagne, Allemagne, France, Danemark, Pays-Bas et Belgique). Parmi les principaux producteurs, la France est la seule exception. L'abattage français devrait croître légèrement en 2022, car les effectifs de fin de campagne devraient avoir augmenté en 2021. Cependant, la France devrait réaliser une production porcine plus faible en 2022.

Dans l'ensemble, l'abattage dans l'UE devrait baisser à 247 millions de têtes et la production de porc à 23,3 millions de tonnes EPC. Les effectifs de fin de saison en 2022 sont prévus à 140 millions de têtes.

Toutefois, sur la base des effectifs commerciaux élevés développés en 2021, la filière porcine de l'UE dispose du volume nécessaire pour maintenir, voire augmenter, les exportations de viande de porc cette année. Grâce à ses efforts de diversification des exportations, l'UE ne sera pas aussi dépendante de la demande chinoise. Toutefois, si la demande d'exportation est insuffisante, les effectifs porcins de l'UE devraient continuer à augmenter, ce qui fera pression sur les prix et les marges bénéficiaires.

2 mars 2022/ USDA/ Etats-Unis.
https://apps.fas.usda.gov

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste