Lire cet article dans:

Belgique : de nouveaux objectifs pour réduire l'utilisation des antibiotiques chez le bétail

Les progrès récents dans la réduction de l'utilisation des antibiotiques chez les animaux ont conduit la Belgique à fixer de nouveaux objectifs.

9 Mars 2021

L'AMCRA (Centre de connaissances sur l'utilisation des antibiotiques et la résistance aux antibiotiques chez les animaux) veut réduire davantage l'utilisation totale d'antibiotiques chez les animaux en Belgique. Le nouvel accord sur les antibiotiques 2021-2024, signé par le Ministre fédéral de l'Agriculture, David Clarinval, et le Ministre fédéral de la Santé publique, Frank Vandenbroucke, a quatre nouveaux objectifs.

En 2016, l'AMCRA a signé le premier accord avec le gouvernement fédéral dans le but d'aborder de manière structurelle l'utilisation des antibiotiques chez les animaux. Trois grands objectifs de réduction ont été fixés : réduire de moitié l'utilisation totale d'antibiotiques chez les animaux pour 2020, réduire de 75% l'utilisation des antibiotiques d’importance critique pour 2020 et réduire de moitié les aliments médicamenteux à base d'antibiotiques pour 2017.

Les résultats intermédiaires ont montré que le secteur était en bonne voie pour atteindre les objectifs. Fin 2019, une diminution de 40,3% de l'utilisation totale des antibiotiques était déjà observée. L'utilisation d'antibiotiques d'importance critique a même diminué de 77,3% et l'utilisation d'aliments pour animaux traités aux antibiotiques a chuté de 71,1%.

Ces résultats positifs ont incité l'industrie à aller plus loin. Le nouvel accord comprend quatre nouveaux objectifs :

  • Utilisation totale maximale de 50 mg par kilo de biomasse d'ici la fin 2024, ce qui correspond à une réduction de 65% par rapport à 2011 (soit une nouvelle diminution de 15% sur 4 ans).
  • Réduire l'utilisation de colistine à un maximum de 1 mg par kg de biomasse d'ici 2024.
  • L'objectif précédent visait à réduire de moitié les aliments médicamenteux d'ici 2017 par rapport à 2011. Cet objectif a été plus qu'atteint et le secteur de l'alimentation animale veut maintenant se concentrer sur une réduction de 75% d'ici 2024.
  • Réduire les consommateurs réguliers (porcs, poulets de chair, veaux) à moins de 1%.

25 février 2021/ VILT/ Belgique.
https://vilt.be/nl/

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste