Lire cet article dans:

Exportations des Etats-Unis en 2021 et projections pour 2022

Selon le Pork Checkoff, un record a été établi pour la valeur des exportations américaines, et le Mexique est devenu le premier partenaire commercial des États-Unis, dépassant la Chine pour la première fois.

7 Mars 2022

La semaine dernière, nous avons assisté au webinaire de Pork Checkoff intitulé "U.S. Pork Exports & Market Outlook", qui présentait les résultats des exportations de porc des États-Unis en 2021, ainsi que certaines projections pour 2022 pour la filière porcine.

Vous trouverez ci-dessous les principales informations fournies par Brett Stuart, économiste mondial chez Agritrends :

Les principaux éléments des exportations états-uniennes en 2021

  • Valeur d'exportation record : 7,8 milliards USD, +6% (dont viande de porc et abats).
  • Volume record d'exportations vers le Mexique : 864.948 t, soit 27% de plus que l'année précédente, représentant 1,6 milliard USD (+46%).

Prévisions

  • La production chinoise de viande porcine atteindrait 36 millions de tonnes (tm) et les importations 4,9 t.
  • Les exportations des États-Unis pour 2022 sont estimées à 7,2 milliards de livres (3,26 t).
  • Les exportations vers les pays d'Amérique latine avec un ALE en vigueur atteindraient près de 900 millions USD.
  • Une augmentation de 37 milliards de dollars du PIB mondial au cours de la prochaine décennie entraînerait une consommation supplémentaire de 78 millions de tonnes de viande (dont 23 millions de tonnes de porc), c'est-à-dire qu'entre 2020 et 2030, la consommation de viande augmenterait d'environ 37 %.

Considérations

  • L'atténuation des impacts du COVID en raison de l'immunité mondiale résultant de l'augmentation des taux de vaccination.
  • La réduction mondiale de l'effectif des truies à partir de 2022, qui entraînera une hausse des prix et de la demande dans le monde entier.
  • Le Mexique reste un marché de croissance solide.
  • Ralentissement du rythme de croissance des exportations de l'Amérique Latine.
  • La PPA ne se propage pas en Amérique du Nord.

En outre, le Dr Steve R. Meyer, docteur et économiste chez Partners for Production Ag, a présenté les points suivants à surveiller sur le marché américain :

Points essentiels

  • En ce qui concerne la PPA, Haïti représente le plus grand risque, tandis que la situation en Europe et en Italie revêt un grand intérêt.
  • La demande nationale des consommateurs reste forte. La demande de gros, qui a diminué au quatrième trimestre, se redresse également.
  • Les coûts de production sont très élevés et poursuivent leur tendance à la hausse.
  • La capacité opérationnelle des conditionneurs reste une question clé pour les marchés de la filière porcine.

11 février 2022 | Webinaire “U.S. Pork Exports & Market Outlook” Pork Checkoff | Rédaction Département d'analyses économiques de 333

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste