Lire cet article dans:

Perspectives de l'UE en matière de céréales et d'oléagineux - printemps 2022

Le rapport sur les perspectives à court terme de la Commission européenne présente les dernières tendances et perspectives pour certains secteurs agroalimentaires, dont les oléagineux et les céréales.

14 Avril 2022

L'agression militaire de la Russie contre l'Ukraine a considérablement perturbé les marchés agricoles mondiaux. Cela a créé davantage d'incertitudes quant à la disponibilité future des céréales et des oléagineux, et a ajouté une couche d'instabilité à des marchés déjà tendus. L'UE est largement autosuffisante sur le plan alimentaire, avec un excédent commercial agroalimentaire massif, et l'on peut s'attendre à ce que le marché unique européen prouve une fois de plus sa capacité à absorber les chocs. Néanmoins, certaines inquiétudes se font jour quant à l'accessibilité financière, en raison des prix élevés du marché et des tendances inflationnistes.

Les mesures proposées pour accroître la production de cultures arables de l'UE permettront aux agriculteurs d'augmenter leur surface de semis pour le maïs, le tournesol et les protéagineux. Par conséquent, la récolte de l'UE en 2022 pourrait être très bonne pour les céréales et les oléagineux, à condition que les conditions météorologiques soient normales. La production céréalière de l'UE devrait atteindre 297,7 millions de tonnes pour la récolte de 2022. Conjuguée à une réduction de la demande d'aliments pour animaux en raison de la baisse de la production de viande porcine et de l'utilisation réduite de céréales pour la fabrication de biocarburants, cette situation pourrait contribuer à atténuer l'impact que l'absence attendue d'exportations de céréales en provenance d'Ukraine pourrait avoir sur les marchés mondiaux.

Les exportations de céréales devraient augmenter de 14 % au cours de cette campagne de commercialisation (jusqu'à fin juin), en grande partie grâce à 5,6 millions de tonnes supplémentaires de blé tendre par rapport à la saison précédente. Cela pourrait encore augmenter après la récolte d'été de 2022, les exportations nettes de céréales de l'UE augmentant potentiellement de près de 40 % pour atteindre 41,4 millions de tonnes de juillet 2022 à juin 2023 (campagne de commercialisation 2022/23).

Les prix des oléagineux sont montés en flèche depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les prix des graines de colza et de tournesol atteignant 1 000 euros par tonne. La production d'oléagineux n'est cependant pas un sujet d'inquiétude, puisqu'elle devrait augmenter de 6,5 % pour atteindre 30,2 millions de tonnes au cours de la présente campagne de commercialisation, et devrait passer à 32,2 millions de tonnes au cours de la prochaine campagne de commercialisation. Cette dernière comprendrait 11,2 millions de tonnes de graines de tournesol.

5 avril 2022/ Commission européenne/ Union européenne.
https://ec.europa.eu/

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Prix du porc

23 Jun
0,050
22 Jun
0,050
23 Jun
0,028
23 Jun
0,020
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste