Lire cet article dans:

Les défis actuels de la filière porcine britannique

La filière porcine britannique est confrontée à des retards d'abattage et à des interdictions d'exportation dans un contexte marqué par le COVID-19 et le Brexit.

21 Octobre 2021

Selon la National Pig Association du Royaume-Uni, des milliers de porcs s'entassent dans les élevages du pays, principalement en raison d'un manque de capacité de transformation dans les abattoirs dû à une pénurie de main-d'œuvre. Les principaux transformateurs de viande de porc ont signalé des taux de marche au ralenti de 10 à 15%.

L'abattage sur l'exploitation a commencé dans quelques élevages pour soulager la pression. Certains transformateurs procèdent à des abattages supplémentaires, par exemple le samedi, et exportent des carcasses de porcs avec le travail minimum vers les marchés asiatiques à des prix relativement bas. Dans certains cas, cela a affecté le principal indicateur des prix du porc au Royaume-Uni, le Standard Pig Price (SPP), qui a chuté de près de 5 pence la semaine dernière.

Au cours des six premiers mois de l'année 2021, la filière a connu la pire situation financière jamais enregistrée, avec des pertes moyennes d'environ 25 £/porc pour les éleveurs sur une période prolongée, principalement en raison de coûts de production record, induits par les prix élevés des aliments pour animaux. Au cours du trimestre actuel, les coûts sont restés élevés, tandis que le prix du porc s'est détérioré, en raison des contraintes persistantes dans les usines de transformation et de la chute des prix dans l'UE.

Il existe également des interdictions d'exportation vers la Chine de certains abattoirs de porcs clés en raison de précédents foyers de COVID-19 parmi les travailleurs, de l'effondrement du prix des truies de réforme en raison d'une offre excédentaire en Europe et d'une forte baisse des exportations vers l'UE, en partie due aux nouveaux contrôles liés au Brexit introduits en janvier, ainsi que d'une offre excédentaire dans l'UE et d'une baisse des importations chinoises.

Depuis le début de l'année, les abattages de porcs ont augmenté d'environ 4% par rapport à l'année dernière et le poids moyen des carcasses, tel qu'enregistré par l'AHDB, était de nouveau supérieur à 90 kg à la fin du mois de septembre, soit 4 kg de plus que l'année passée, où il était également en hausse, et 4 kg de plus qu'au début du mois d'août, il y a moins de trois mois.

9 octobre 2021/ NPA/ Royaume-Uni.
http://www.npa-uk.org.uk

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Prix du porc

23 Jun
0,050
22 Jun
0,050
23 Jun
0,028
23 Jun
0,020
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste