Les effets de l'alimentation sur les maladies digestives d'origine bactérienne

La composition des aliments, et en particulier la composition des hydrates de carbone ainsi que le type d'ingrédients (présence ou non de soja) et le traitement (granulation, ferm...
Mercredi 2 Juillet 2008 (il y a 9 ans 25 jours)

La composition des aliments, et en particulier la composition des hydrates de carbone ainsi que le type d'ingrédients (présence ou non de soja) et le traitement (granulation, fermentation ...), peuvent affecter le développement des maladies bactériennes entériques (digestives) comme la dysenterie, les colites, l'iléite et la salmonellose.

Dysenterie (Brachyspira hyodysenteriae)
Des études réalisées en Australie ont montré une diminution du développement de la dysenterie en équilibrant les repas avec de faibles quantités de polysaccharides non amylacés (PNA) solubles et d'amidon résistant (RS), comme par exemple des repas hautement digestibles à base de protéines d'origine animale et de riz bouilli, limitant ainsi la fermentation dans le gros intestin.

Par ailleurs, des recherches réalisées au Danemark montrent que l'utilisation d'aliments fermentés, avec ou sans soja, diminue le pH au niveau du gros intestin, réduisant ainsi la présence de dysenterie. L'utilisation d'acide linoléique conjugué peut aussi diminuer le développement de cette maladie.

Colite (Brachyspira pilosicoli)
Il est possible de réduire le développement de cette maladie de la même façon que dans le cas de la dysenterie : en utilisant de l'aliment à faible teneur en PNA et en RS selon des études australiennes.

Les études danoises montrent une diminution de la colite par l'utilisation de rations hautement digestibles à base de protéines animales et de riz blanc cuit, de même que l'utilisation d'aliments non granulés.

Iléite (Lawsonia intracellularis)
L'iléite peut être réduite en utilisant un aliment fermenté. L'utilisation d'aliments non granulés et à faible teneur en PNA peut aussi participer à la réduction de cette maladie
Salmonellose (Salmonella typhimurium)
Le risque d'infections sub-cliniques par les salmonelles peut être diminué en utilisant une taille grossière de particules au lieu d'une mouture fine ou bien d'un aliment non granulé au lieu d'un aliment granulé ainsi qu'en utilisant une alimentation liquide. Des recherches réalisées en Australie montrent que les rations à forte digestibilité à base de protéines d'origine animale et de riz blanc réduisent les infections par les salmonelles.

J. van der Meulen and C.M.C. van der Peet-Schwering. The effect of feed composition on bacterial intestinal diseases in pigs. Animal Sciences Group. Wageningen UR. Noviembre 2007. Nº 83

En cherchant bien

Le prix du porc en Chine16-Jul-2008 il y a 9 ans 11 jours
Résistance aux antibiotiques dans les eaux souterraines20-Jun-2008 il y a 9 ans 1 mois 7 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici