L'opinion de l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments sur la caudophagie (morsures de queues)

La directive 91/630/CEE établissant les normes minimales relatives à la protection des porcs, exige que la Commission présente au Conseil un rapport, basé sur un avis scientifique de l’Autor...
Jeudi 30 Octobre 2008 (il y a 8 ans 10 mois 23 jours)

La directive 91/630/CEE établissant les normes minimales relatives à la protection des porcs, exige que la Commission présente au Conseil un rapport, basé sur un avis scientifique de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), concernant les différents aspects des systèmes de stabulation et d’élevage de porcs liés au bien-être animal. Suite à une demande de la Commission européenne, le groupe scientifique sur la santé animale et le bien-être des animaux (AHAW) a été invité à émettre un avis sur les risques associés à la caudophagie chez les porcs et les moyens permettant de diminuer la nécessité de caudectomie (section partielle de la queue), compte tenu des différents systèmes de stabulation et d’élevage. L’avis scientifique a été adopté par le groupe scientifique sur la santé animale et le bien-être des animaux (AHAW) le 6 décembre 2007.br>
Sur la base des données scientifiques présentées dans le rapport scientifique, un certain nombre de conclusions et de recommandations ont été établies, ainsi que quelques recommandations pour des recherches futures.

Certains éléments indiquent que les porcs caudophages sont probablement frustrés et ressentent donc une diminution de bien-être. La caudophagie peut être à l’origine d’un bien-être très médiocre et la caudectomie est vraisemblablement douloureuse, à la fois à court terme et à long terme, sous forme d’une possible douleur chronique due à la formation d’un névrome. La caudophagie est associée à toute une variété de modifications pathologiques, allant des abcès spinaux à la pyémie dans différentes parties du corps. De telles modifications peuvent entraîner un ralentissement de la croissance ou, dans des cas plus graves, une condamnation de la carcasse entière.
La caudophagie est considérée comme un comportement anormal. Le besoin d’adopter un comportement d’exploration et de fourragement est considéré comme une motivation sous-jacente majeure.

Une origine très variée

La manifestation de la caudophagie a une origine multifactorielle et le rapport contient des preuves que certains facteurs causals ont plus de poids, comme l’absence de paille, la présence de sols en caillebotis et un environnement pauvre. L’absence de paille ou d’un substrat particulier permettant le fouissement constitue un risque important de caudophagie. Toutefois, tant la quantité de la paille (litière intégrale plutôt qu’une mise à disposition limitée dans un râtelier) que sa forme (longs fétus de paille préférables à la paille hachée) ont également leur importance. Il a été conclu qu’il existe peu d’éléments prouvant que la mise à disposition de jouets tels que des chaînes, des bâtons à mâcher ou des balles, permet de réduire le risque de caudophagie.

L’héritabilité de la caudophagie a été évaluée et sa valeur s’est avérée suffisamment élevée pour la sélection. En outre, une corrélation phénotypique entre le comportement caudophage et une croissance accélérée du tissu maigre a été rapportée.
La lutte pour la nourriture et/ou une consommation insuffisante de nourriture, un apport insuffisant de sodium, une carence en acides aminés essentiels et une modification soudaine de la composition du régime alimentaire, en particulier dans le sens d’une baisse de la densité en nutriments, constituent un risque de caudophagie.
En ce qui concerne les conditions climatiques, le risque de caudophagie semble plus élevé à l’automne, ainsi que sous l’effet du stress dû tant à la chaleur qu’au froid et des courants d’air.
Des données circonstanciées, des rapports anecdotiques et l’expérience pratique suggèrent fortement qu’un mauvais état de santé constitue un risque de caudophagie.

La caudectomie

L’efficacité de la caudectomie dans le but de diminuer la fréquence de la caudophagie est très difficile à estimer, puisqu’elle dépend du degré de caudophagie prévalant chez des porcs témoins non caudectomisés. En effet, la caudectomie est d’autant plus efficace dans les systèmes intensifs actuels de stabulation de porcs que les risques environnementaux et peut-être également génétiques de caudophagie sont importants. Dans les conditions courantes d’élevage intensif, la caudectomie réduit la fréquence de la caudophagie, mais n’élimine pas totalement le problème lorsque des conditions défavorables subsistent.

En ce qui concerne les résultats obtenus lors de la procédure d’évaluation des risques, il s’avère que certains des risques mentionnés ci-dessus, présentant une prévalence élevée dans la population de l’UE, sont des facteurs de risque majeurs pour la caudophagie.

Afin d’évaluer plus en détails les risques associés à la caudophagie et la gravité de la caudectomie chez les porcs, il est nécessaire de mener des recherches étudiant, entre autres, la différence de prévalence de la caudophagie entre des populations de porcs caudectomisés et non caudectomisés dans différents systèmes de stabulation, la gravité et la durée de la douleur chronique, ainsi que les différences génétiques, d’environnement, d’âge et de sexe dans l’expression de comportements caudophages. Il est également nécessaire de mener des recherches pour mieux comprendre les facteurs causals fondamentaux entraînant la caudophagie et pour définir des outils pour une détection précoce de la caudophagie dans les fermes.

Question N° EFSA-Q-2006-013
www.efsa.europa.eu

En cherchant bien

Augmentation des coûts : besoin d'améliorer la performance10-Nov-2008 il y a 8 ans 10 mois 12 jours
Mortalité péripartum15-Oct-2008 il y a 8 ans 11 mois 7 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici