Options de traitements des lisiers

La production animale est un système "inefficace": 33% seulement de la protéine consommée est utilisée pour la formation des tissus et le reste est é...
Mardi 5 Février 2008 (il y a 9 ans 6 mois 15 jours)

La production animale est un système "inefficace": 33% seulement de la protéine consommée est utilisée pour la formation des tissus et le reste est éliminé sous forme de sous-produits (figure 1) où les formes chimiques solubles des macro-nutriments (N, P, K) issues de l'hydrolyse des protéines génèrent une charge très élevée dans les déjections liquides, particulièrement en azote ammoniacal (N-NH4+) et en autres produits associés aux formes colloïdales des déjections.

Figure 1. Dynamique de l'utilisation des ressources protéiques apportées à un porc pendant l processus de production.(Ajinomoto Animal Nutrition, 2000)
+ phosphore + sels + m. organique + oligoéléments + Pr chimiques+ antibiotiques

La figure 2 montre les différentes options d'internalisation des coûts offertes par le traitement des lisiers et cadavres

Figure 2. Possibiltés de récupération d'énergie et de produits à partir des sous-produits des animaux d'élevage (lisier et cadavres).



J Martinez-Almela. Nuevas aplicaciones prácticas en el tratamiento de purines. 2007. Anaporc, nº 37 (16-24)

En cherchant bien

6 choses à ne pas faire en engraissement13-Fév-2008 il y a 9 ans 6 mois 7 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici