Réduire le gaspillage d'aliment (I)

En élevage, le gaspillage d’aliment est estimé à 10%. Dans un élevage de 150 mères, cela signifie plus de 150 tonnes par an s'il s'agit d'un naisseur-...
Mardi 16 Décembre 2008 (il y a 8 ans 11 mois 27 jours)

En élevage, le gaspillage d’aliment est estimé à 10%. Dans un élevage de 150 mères, cela signifie plus de 150 tonnes par an s'il s'agit d'un naisseur-engraisseur. Mais où est gaspillé l'aliment ?

Distribution et stockage
- Les trémies : éviter un gaspillage superflu pendant leur nettoyage. Il faut également s'assurer qu'elles restent toujours bien fermées.
- Il faut aussi toujours contrôler leur état de remplissage, pour éviter que les animaux restent sans nourriture. Un jeûne de 24 h peut produire des ulcères gastriques qui entraîneront une mauvaise digestion et une perte de sang qu'il faudra remplacer.
- Ne pas stocker le creep feed dans une ambiance chaude (comme la salle de sevrage).
- S'assurer que le chariot ne reste pas en plein air et ne pas trop le remplir, car il peut se renverser en le déplaçant.
- Prêter beaucoup d'attention à l'aliment médicamenteux : s'assurer de mettre le bon aliment dans la bonne mangeoire. La numérotation de toutes les trémies peut être utile.
- Tout aliment qui entre dans l'élevage doit être vérifié par le responsable (y compris les ingrédients humides) pour s'assurer de sa palatabilité.
- Eviter que la prise de médicaments nuise à la palatabilité. Si cela est nécessaire, on peut utiliser des substances appétentes (édulcorants).

Nourrisseurs
- L'espace est particulièrement important les trois premiers jours après le sevrage, puisque les porcelets ne sont pas encore conscients que leur alimentation est ad libitum.
- Répartir la nourriture dans toute la mangeoire pour réduire la concurrence.
- Ne pas mettre la mangeoire sur un sol incliné.
- L'emplacement de la mangeoire est très important : il ne faut pas la mettre dans des coins froids qui sont utilisés comme zones de déjections. Ne pas la mettre à côté d'éléments qui gênent son accès. Elle doit être à la bonne hauteur et être facilement vérifiée par l'éleveur.
- Ne pas mettre l’abreuvoir à l'autre bout de la case, elle doit être près du nourrisseur.
- Les mangeoires sans couvercle contribuent à plus de 30 % de la poussière suspendue dans l'air. Elles sont plus exposées aux rongeurs et aux oiseaux.
- Eviter l'accès des rongeurs et des oiseaux (un rat adulte consomme 15 g par jour : 1 000 rats dans un élevage consomment 5,5 tonnes par an).
- Remplir les trémies le vendredi pour ne pas avoir à nourrir les animaux pendant le week-end entraîne souvent plus de pertes d'aliment.
- Réviser les mangeoires en cherchant les trous.
- Le réglage des mangeoires doit être revu quotidiennement, on ne peut pas tolérer le surdosage pour être sûr que les animaux aient suffisamment d'aliment.
- L'eau dans les mangeoires : les nourrisseurs à abreuvoir intégré doivent être contrôlés quotidiennement pour s'assurer que l'eau ne remplit pas la partie destinée à l'aliment et que l'aliment ne bouche pas l'abreuvoir.
- Placer les mangeoires à l'abri des caprices de la météo (pour les élevages en plein air).
- Éviter l'alimentation au sol.
- Le moisi : l'aliment humide moisit rapidement. Cela peut arriver dans des trémies mal fermées ou par condensation.

J Carr. Management Practices To Reduce Expensive Feed Wastage. 2008. The Pig Journal Proceedings Supplement 1

En cherchant bien

Réduire le gaspillage d'aliment (II)26-Déc-2008 il y a 8 ans 11 mois 17 jours
L'effet des OGM sur le marché international (I)24-Nov-2008 il y a 9 ans 19 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici