Structure du secteur porcin français

Concentration des élevages La France est le troisième producteur de porc en Europe. La majeure partie de la production porcine française est concentrée dans la r...
Lundi 26 Avril 2004 (il y a 13 ans 6 mois 25 jours)


Concentration des élevages


La France est le troisième producteur de porc en Europe. La majeure partie de la production porcine française est concentrée dans la région Bretagne où, en 2002, on a produit 55 % du nombre total de porcs abattus dans le pays. Les autres zones importantes de production porcine sont les Pays de Loire (11%), la Basse-Normandie (4%), le Nord (4%) et Rhône-Alpes (3%).

Les données de 2002 montrent l'existence de 60.000 élevages de porcs parmi lesquels 73% sont des élevages de moins de 100 porcs représentant 1,7% de la population porcine totale alors que seulement 2,5 % des élevages (1.500) conduisent 33% de l'effectif total comme on peut le voir dans le tableau suivant:

Nb de porcs par élevage
(truies et porcs à l'engrais)
Pourcentage de l'effectif total
Pourcentage du total des élevages
0-99
1,7
72,9
100-499
13,2
11,7
500-999
19,7
6,9
1000-1999
32,2
5,9
>2000
33,2
2,6
Source: SCEES-Agreste

Groupements d'éleveurs

En France, la majorité des éleveurs font partie d'un groupement avec l'objectif d'obtenir le meilleur prix du marché possible. Il faut noter que le nombre de groupements a diminué au cours des 30 dernières années, passant de 204 en 1972 à 89 en 2001.

En Bretagne, ils sont 25 au total, se répartissant en trois types différents: groupements pour la vente avec service technique intégré, groupements ayant en plus une participation dans les abattoirs et, enfin, groupements contrôlant toute la chaîne de production.

Structure des abattoirs


Il existe environ 300 abattoirs enregistrés parmi lesquels 8 abattent 61% du total des porcs produits, les 4 plus importants étant Socopa (3,4 millions), Cooperl (3,2 millions), Olympig (2,1 millions) et le Groupe ABC (2,0 millions).

Certains de ces abattoirs sont la propriété de producteurs à 100 % comme par exemple Cooperl ou bien partiellement comme Socopa.

Importation-exportation

Pendant les 10 dernières années, la France est passé du statut d'importateur à celui d'exportateur comme on peut le voir dans le tableau ci-après:

(1.000 t poids carcasse)
1992
2001
2002
Production
1.589
2.320
2.360
Importations
513
492
474
Exportations
315
591
608
Consommation
2.057
2.222
2.224
Consommation par tête
35,9
36,5
36,3
Autosuffisance (%)
90,4
104,4
106,1
Source: SCEES-Agreste

Parmi les principaux pays importateurs de porc français, sur 500 000 T environ, on trouve en 2002, l'Espagne (30 %), la Hollande (16 %), l'Allemagne (13 %), la Belgique et le Danemark (12 % chacun) et l'Italie (11 %).

Pig Progress. Vol. 19. Nº 9. 2003.

En cherchant bien

Situation actuelle des vaccins contre les maladies du porc05-Mai-2004 il y a 13 ans 6 mois 15 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici