Utilisation de litières à base de fibres naturelles

L'Institut des projets écologiques Agricoles et Urbains de l'Université de Humdolt, à Berlin, a réalisé une étude sur l'utilisation de litière...
Lundi 17 Janvier 2005 (il y a 12 ans 9 mois 7 jours)

L'Institut des projets écologiques Agricoles et Urbains de l'Université de Humdolt, à Berlin, a réalisé une étude sur l'utilisation de litières à base de fibres naturelles comme le lin ou le chanvre pour les porcelets allaitants chez lesquels on a remarqué que l'utilisation de ces fibres réduit la mortalité et améliore l'isolation, l'hygiène et le bien-être.

Les premières études (tableau 1) ont été réalisées sur 5 cycles de lactation où ont participé un total de 2.699 porcelets issus de 256 portées et où les pertes atteignaient 18 à 20% avant de réaliser l'essai avec les fibres naturelles. Selon les résultats, l'utilisation d'enveloppes de fibres naturelles a réduit la mortalité de 7,1% par rapport à l'utilisation de lampes infra-rouges (IR). Cette réduction fut cependant inférieure à celle obtenue avec un sol radiant. On observa néanmoins une plus grande préférence et un plus grand confort des porcelets sur ce type de litière qui, de plus, semble diminuer les agressions et les lésions entre les animaux puisqu'il permet aux porcelets d'interagir avec elle en jouant avec et en la désintégrant.

Parmi les inconvénients de ce type de litière, il y a le coût, le travail supplémentaire et une biodégradabilité qui n'est pas aussi évidente de ce qu'on aurait pu espérer ; il peut y avoir des problèmes de management du lisier qui peut aboutir à un blocage des équipes de travail.

Tableau 1. Réduction des pertes chez les porcelets allaitants en utilisant des enveloppes de fibres naturelles par comparaison à l'utilisation de lampes IR.

Premier cycle
Deuxième cycle
Troisième cycle
Quatrième cycle
Cinquième cycle
Sans fibres naturelles
14,6%
20,1%
26,3%
28,1%
17,9%
Avec fibres naturelles
13,7%
10,5%
17,8%
17,4%
12,1%
Réduction de la mortalité
0,9%
9,6%
8,5%
10,7%
5,8%
Réduction moyenne de la mortalité sur les 5 cycles = 7,1%

Pig Progress. Vol. 20. Nº 4. 2004.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici